La Nouvelle Tribune

Tournoi de Maracana : Faire du «Trophée Meiway» , un événement exemplaire

Espace membre

(Dixit l’artiste ivoirien Meiway) Placé sous le haut parrainage de l’artiste Frédéric Meiway, la finale de la 3ème édition du tournoi de Maracana opposera samedi prochain sur le terrain de football l’équipe de Chitanie Fc à celle d’Annexe Fc. «Pour les deux éditions, mon planning ne m’a pas permis d’être là. Je m’en voulais mais pour la 3ème édition, j’ai tenu à être là» a déclaré hier au restaurant «O Grill» de Cotonou, au cours d’une conférence de presse l’artiste ivoirien Frédéric Meiway. Pour lui, il compte faire du tournoi de Maracana, dont la finale se joue samedi prochain sur le terrain de football de Missèbo, un événement exemplaire. Il pense qu’à travers ces genres de tournoi qu’on peut réaliser l’unité de l’Afrique. Son souhait, «c’est de réussir là où beaucoup de gens ont échoué .C’est aussi de donner l’exemple aux politiciens» et de dire qu’il est «venu pour confirmer tout cela». Il a même affirmé que «là où beaucoup ont échoué, la musique et le sport ont réussi car la musique et le sport ont le même combat». «Pour passer un cap, il faut qu’on amène le ministère des sports, la Fédération, les dirigeants de club à s’intéresser à ce tournoi.» a-t-il lâché pour conclure. L’initiateur du tournoi de Maracana, Edgard Marie de Souza a, de son côté, affirmé que son «amitié avec Meiway, est une amitié sincère» car il est un frère pour lui. Avec un air confiant et déterminé, il a fait savoir que «personne ne croyait à l’événement mais il est à sa 3ème édition». Il a révélé que «les grands joueurs des grandes équipes de la Côte d’Ivoire ont été détectés lors des tournois de Maracana» et que «c’est à la Fédération de sillonner les quartiers et de recenser les jeunes joueurs». Son rêve le plus cher, c’est de construire un terrain de football et de mini-stade à Missèbo. Rappelons que la finale opposera la formation de Chitanie Fc à celle d’Annexe Fc.