La Nouvelle Tribune

Election de Ahmad Ahmad à la tête de la Caf : Anjorin Moucharafou perd son mentor

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Issa Hayatou n’est plus le président de la Confédération Africaine de Football. Il a été détrôné avec 14 voix d’avance par le président de la fédération malgache Ahamad Ahmad peu connu dans le milieu du football.

La campagne discrète et laborieuse du malgache a donc payé. Avec cet échec du camerounais Issa Hayatou, beaucoup d’observateurs de la chose footballistique analysent déjà que les choses pourraient se compliquer pour l’actuel président du comité transitoire du football béninois Anjorin Moucharafou, parrainé par le gouvernement.

En effet, ces derniers estiment qu’Anjorin Moucharafou est redevable à plusieurs égards à Issa Hayatou grâce à qui il est encore dans les couloirs de la confédération africaine de football depuis plus de dix ans.

En dehors des camerounais qui viennent de perdre la direction de la CAF, c’est le président du comité transitoire du football béninois qui vient de perdre son mentor. Après Joseph Blatter président de la Fifa, soutien de Anjorin Moucharafou, qui a démissionné, c’est Issa Hayatou qui part de manière inattendue.

Situation bien  inconfortable pour le béninois si une crise survenait au sein se la fédération