La Nouvelle Tribune

Bénin # Burkina-Faso : Les Ecureuils n’ont pas droit à l’erreur

Espace membre

Pour leur entrée dans la course à la qualification au mondial russe, les Ecureuils du bénin reçoivent, ce jour au stade de l’amitié de Kouhounou, les Etalons du Burkina-Faso. Un match aller qui ne laisse pas le choix aux Bénin devant des Burkinabé a priori moins fringants

Le match nul est hors de tout propos, la défaite est interdite et la victoire des impérative pour la survie des Ecureuils du Bénin dans les éliminatoires du mondial Russie 2018. C’est le mot d’ordre de l’entraineur Oumar Tchomogo, de même des autorités et des supporters. Et dans l’empoignade de ce jour qui met aux prises le Onze national à son homologue du Burkina-Faso, l’enjeu pour le Bénin est d’assurer une victoire pour mieux gérer le match retour, mardi 17 novembre prochain à Ouagadougou. Alors, Stéphane Sessègnon et ses coéquipiers sont prévenus. Pour éviter les regrets comme contre le Mali en septembre dernier, il va falloir produire un match de haut niveau avec de l’efficacité en plus. C’est peut-être pourquoi, lors du dernier entrainement de l’équipe hier soir, Oumar Tchomogo a insisté sur la conservation de la balle et le travail devant les buts surtout pour les attaquants. Le Bénin abord donc cette rencontre avec la conviction de faire un bon résultat. Pour cela, l’entraineur doit se contente en défense d’un axe central expérimental Khaled Adénon- Salomon Junior. Ces deux seront probablement entourés de David Kiki à gauche et de Barazé Seidou. Un problème a réglé tout de même: les errements et tergiversation de Khaled comme devant le Mali (en septembre dernier lors des éliminatoires de la Can 2017) et le Congo (en match amical le mois dernier). Aristide Bancé, a déjà annoncé les couleurs hier après la reconnaissance de la pelouse de son équipe en promettant l’enfer à la défense béninoise.

Si au milieu l’équipe se présente de plus en plus bien, la ligne d’attaque reste peu efficace. Peut-être que Tchomogo va faire preuve d’audace et aligné deux attaquants. Une association Rudy-Frédérick serait très intéressante. Rudy Gestede pourra fixer la défense et servir de point  d’appui aux offensives béninoises.  Frédérick Gounongbé va donner plus de profondeur et profiter des déviations de son compère. Il faudra être audacieux car, même si les Etalons se présentent à ce match comme une équipe quelconque, il faut se méfier.

Le Burkina, favori des statistiques

Il est vrai que quand on prend la liste du franco-allemand Gernot Rohr, on se rend compte que la majorité des joueurs jouent les seconds  rôles dans leurs clubs. Mais, en termes de statistique le Burkina part favori. Sur 15 matches disputés entre les deux formations, les Etalons totalisent 9 victoires, deux matches nuls et quatre défaites. Au dernier classement Fifa/ Coca-Cola, le Burkina est mieux classé. Ils sont logés à 93è place sur le plan mondial et la 22è nations en Afrique. Le Bénin se retrouve à la 103è place au plan mondial et 26è nation Africaine. Donc, les Etalons ont avec eux les stats et leur passé, les Ecureuils ont le public et peut-être la meilleure équipe à quelques exceptions près. La rencontre reste ouverte et Oumar Tchomogo doit trouver la meilleure composition

Liste des Ecureuils du Bénin

Fabien Farnolle (Le Havre /France)

Saturnin Allagbe (Niort/France)

Christophe Aifèmi (As Tanda/Cote d'Ivoire)

Junior Salomon (Bayelsa United/Nigéria)

Khaled Adénon (Amiens/France)

Eric Tossavi (Avrankou)

Lazadi Fousséni (Bayelsa United /Nigéria)

David Kiki (Niort/France)

Barazé Seidou

Moïse Adilehou (As Vitré/ France)

Djiman Koukou (Niort/France)

Sessi d’Almeida (PSG/France)

Mama Seibou (Aspac)

Arsène Loko (Africa Sports/Côte d’Ivoire)

Babatoundé Bello (Frýdek-Místek/R.Tchèque)

Stéphane Sèssegnon (West Brom / Angleterre)

David Djigla (Niort/France)

Abdel Fadel Suanon (Dhamak/Arabie Saoudite)

Jodel Dossou(SC Austria Lustenau/Autriche)

Ricardo Gado

Frédéric Gounongbé (Westerlo/Belgique),

Steev Mounié (Nîmes/France)

Michael Poté (Adana Dermispor / Turquie)

Rudy Gestede (Aston Villa/Angleterre)

Jacques Bessan(Club Athlétique Bizertin/Tunisie)