La Nouvelle Tribune

Championnat du monde d’athlétisme : seulement deux millions pour Noélie Yarigo

Espace membre

Pékin, la capitale de la Chine accueille du 22 au 30 août 2015 le championnat du monde d’athlétisme. Pour avoir réalisé les minima, Noélie Yarigo va représenter le Bénin sur les 800m dames. Mais c’est seulement mardi dernier que le Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs (Fndjsl) a octroyé une modique somme de deux millions à l’athlète.

Après la Franco-béninoise Fabienne Feraez, Noélie Yarigo est la deuxième béninoise a réalisé les minima pour un championnat du monde d’athlétisme. Elle sera donc présente à Pékin pour l’édition 2015 de ce championnat et va s’aligner sur les 800m. On apprend que mardi dernier, l’athlète a reçu deux millions du Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs (Fndjsl). Cette somme était promise à l’athlète pour sa préparation. Et c’est seulement mardi dernier que le Fonds a envoyé la somme. Pourtant, Yarigo a presque terminé cette préparation. En dehors de cela, il faut signaler que le séjour de l’entraîneur est compromis. Dans une interview, Claude Guillaume avait déploré le manque de moyens. «Nous ne disposons pas de moyens suffisants pour nous déplacer, nous loger», a-t-il confié à des confrères. Certes, pour ce championnat du monde, Noélie sera prise en charge par l’Iaaf pour avoir réalisé les minima. Mais, son entraîneur devra encore puiser de ses propres poches, comme à son habitude, pour assister la représentante du Bénin.

Car, deux millions sont  nettement insuffisants pour assurer le transport, l’hébergement et la restauration de l’entraîneur. Encore que depuis qu’elle est prise en charge par ce dernier, elle n’a reçu aucun soutien financier des autorités béninoises. Elle a également réalisé les minima pour les J.O sans aucune aide et représentera le Bénin au championnat du monde. Alors, on est en droit de s’indigner de cette situation. 

Une bonne préparation sans moyens

Sachant qu’ils visent le haut niveau, l'entraîneur et l'athlète se sont donnés à fond. Ainsi, pour préparer ce championnat du monde ils ont été en stage au Kenya, puis à Font Romeu en France. Noélie a participé à une série de compétitions pour se préparer. Samedi 23 mai 2015, en 2’02’’23, elle a obtenu la deuxième place des 800m au meeting International de Dakar derrière la Cubaine Yuneisy Santiusty.

Le 13 juin 2015, au départ des 800m au meeting de Diamond League New-York 2015 Adidas grand Prix Schedule women’s  aux USA, sur la piste de l’Icahn Stadium de Randall’s Island (New York), en 2’00»97, elle a obtenu ses minima pour le Championnat du monde et les Jeux Olympiques de Rio. Le jeudi 09 juillet 2015 au meeting international de Lausanne, elle a franchi la ligne d’arrivée des 800m en 5è position avec un chrono de  2’03’’54. Le mercredi 29 juillet 2015 au Meeting de Castres, elle a su remporter avec brio les épreuves des 400m en 54’’07. Au meeting de la Roche, toujours le mercredi 29 juillet 2015, l’athlète a aussi terminé en tête des 800m avec un chrono de 2’03’’80. Sa dernière course avant le championnat du monde remonte au samedi 01 août 2015 en Belgique à Ninove où elle a fait 2’01’’56, sa 3è performance de tous les temps.