La Nouvelle Tribune

Can 2017 : le Gabon abritera la 31è édition

Espace membre

La Confédération africaine de football a annoncé, hier au Caire son choix pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Parmi les trois pays en lice, c’est le Gabon qui a été choisi pour organiser cette compétition en 2017. Après l‘avoir co-organisée en 2012 avec la Guinée-Equatoriale, le Gabon va essayer de faire mieux que son voisin qui vient d’organiser l’édition de 2015.

Le Gabon remplace donc la Libye qui devait organiser cette 31e édition. Il a été préféré au Ghana qui a déjà abrité quatre fois cette compétition et l’Algérie, qui a en partie payé pour des  questions d’insécurité dans les stades, on se souvient de la mort du footballeur camerounais Albert Ebossé le 23 août dernier. Cette 31è édition va se jouer sur quatre sites retenus par le comité d’organisation. Il s’agit de Libreville avec un stade de 45 000 places, de Franceville avec 25 000 places, Port Gentil et Oyem avec 20 000 places prévues. Les deux dernières enceintes devant être livrées d’ici l’été 2016. Pierre-Alain Mounguengui, Président de la Fédération gabonaise de football  a rassuré les Africains que le Gabon a pris des dispositions pour qu’au moment opportun, ces stades soient livrés.

Le Bénin affronte le Mali, la Guinée-Equatoriale et le Soudan du Sud

Hicham El Amrani, Secrétaire général de la Confédération africaine de football (Caf) a effectué, hier au Caire, le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de football 2017. Les 52 nations africaines en lice ont été reparties en 13 groupes de quatre. Même si pour l’instant on n’est pas sûr de la participation au vu des bouleversements que connaît le football béninois, le Bénin découvre ceux qui seront ses adversaires. Les Ecureuils  sont logés dans la poule C avec l’éternel frère-ennemi, le Mali. Ces deux-là ont apparemment un destin lié pour le meilleur et pour le pire. Outre les Aigles du Mali, les Ecureuils du Bénin vont affronter la Guinée-Equatoriale (dernier hôte de la Can) et le Soudan du Sud. Les responsables en charge du football devront  agir pour éviter le pire. Car, en cas de forfait de la part des Ecureuils lors de la première journée, l’équipe sera immédiatement suspendue avec de lourdes conséquences. Les responsables à divers niveaux, s’ils aiment la jeunesse et le football, devront s’écouter et s’entendre pour que la situation actuelle trouve un dénouement heureux.

Les éliminatoires démarrent le week-end du 12-13-14 Juin 2014 et le Bénin joue son premier match en déplacement contre la Guinée Équatoriale.