La Nouvelle Tribune

Sanction/Ecureuils cadets : Boni Yayi a décidé de «prendre en main le dossier»

Espace membre

Le dossier de suspension de l’équipe nationale de football des Ecureuils cadets du Bénin à la participation de toutes les compétitions de catégorie d’âge pendant une période de deux ans pourrait connaître dans les prochains jours une évolution.

Le chef de l’Etat béninois, Dr Thomas Boni Yayi, a en effet décidé de s’occuper lui-même du dossier. L’annonce de cette décision a été faite par le chef de l’Etat lui-même ce lundi 9 février 2015 lors de la cérémonie d’échanges de vœux entre la jeunesse et lui organisée à la maison du peuple du palais de la Marina. « J'ai décidé de prendre en main ce dossier de sanction (des Ecureuils cadets) », a en effet déclaré Boni Yayi pour afficher sa volonté de tirer au clair le dossier. « Je m'adresserai aux responsables (de la Fédération béninoise de football) pour qu'ils viennent nous dire ce qui s'est passé », a poursuivi le président de la République qui n’a pu cacher son amertume de voir la « jeunesse sous-régionale à ce rendez-vous du sport (la Coupe d’Afrique des Nations) sans voir les jeunes de (son) pays ».

Pour rappel, les Ecureuils cadets ont été sanctionnés par la Confédération Africaine de Football (Caf) pour tricherie. Notamment sur les âges des joueurs lors du dernier  tour qualificatif des éliminatoires pour le Championnat d’Afrique des Nations des moins de 17 ans qui se jouera au Niger.