La Nouvelle Tribune

Mondial 2014 / Allemagne # Portugal 4-0 : la rafale de la National Mannschaft a balayé la Selecção das Quinas

Espace membre

Un triplé de Muller et un but de Hummel ont permis à l’Allemagne d’étriller le Portugal de Cristiano Ronaldo insipide et en manque cruel d’inspiration hier au Stade Mineirão de Belo Horizonte.

Dans ce qu’il convient d’appeler le troisième couplet du bal des duels au sommet de ces matchs de poules après Espagne # Pays-Bas (1-5) et Angleterre # Italie  (1-2), la National Mannschaft a balayé une équipe de Portugal apathique (4-0). La rencontre a débuté sur un pénalty généreusement offert à l’Allemagne par Mazic Milorad consécutif à un duel entre Joao Pereira et Mario Gotze.  Muller place une frappe puissante sur sa gauche pour battre Patrício (1-0, 12’). Le match s’est donc mal engagé pour le Portugal qui ne s’est jamais senti à l’aise dans ce duel où il perd trop tôt Alméria (sur blessure 27’) et Pepe expulsé pour avoir donné un coup de tête à Müller, à qui il avait déjà donné une claque en plein visage dans un duel.

Avant l’expulsion de Pepe, le Portugal va concéder le deuxième but. Sur un corner, Özil, le meneur de jeu d'Arsenal enroule bien son ballon et trouve Hummels, qui profite du mauvais marquage de Pepe, pour placer sa tête dans la lucarne de Rui Patricio (2-0,32’). Alors, bien supérieure au Portugal réduit pendant un peu moins d’une heure, l'Allemagne a ensuite déroulé.

Emmenés par un Müllertouché par la grâce, les Allemands ont marqué les esprits pour leur entame de Coupe du monde. Désorienté avec un Cristiano Ronald démuni et perdu dans un 4-3-3 où Nani a été transparent, le Portugal va céder le troisième but dans le temps additionnel de la première période. Kroos récupère un ballon mal dégagé par l'arrière-garde portugaise. Sa passe puissante enroulée plein axe pousse Alves à la faute. Müller en profite et fusille Rui Patricio au point de penalty (3-0, 45+1).

De retour de pause, les portugais n’auront pas montré meilleur visage. Résignés, ils vont subir la foudre Allemande jusqu’au bout en concédant un autre but. Schürrle profite d'une interception ratée d'André Almeida pour se présenter sans marquage dans la surface. Son centre puissant à ras de terre est mal contrôlé par Rui Patricio. Müller jaillit et marque son troisième but du droit (4-0, 78’). Auteur donc d’un triplé, Müllerreste indispensable Thomas Müller. L'attaquant bavarois est impliqué sur 11 des 20 buts inscrits par l'Allemagne en Coupe du monde (8 buts et 3 passes décisives). L’Allemagne comme les Pays-Bas contre l’Espagne, sort de ce duel au sommet gagné avec une certaine facilité avec la certitude d’être un réel candidat au sacre. Et même la puissante frappe de Cristiano sur le coup franc plein axe, détourné par les poings fermes de Neuer en corner (90+2) n’a pas fait tremblé la National Mannschaft.   

Composition des deux équipes

Allemagne: M. Neuer, J. Boateng, Per Mert., M. Hummels (Shkodran Mustafi 73’), B. Höwedes, S. Khedira, P. Lahm, M. Götze, M. Özil (André Schurrle 63’), T. Kroos

T. Müller (Lukas Podolski 81’)

Portugal: Patrício, J. Pereira, B. Alves, Pepe, Coentrão (Alméida 65’), M. Veloso (Ricardo Costa 46’), Meireles, Moutinho, Nani, H. Almeida (Elder 28’), C. Ronaldo