La Nouvelle Tribune

Fédération béninoise de maracaña : de nouveaux engagements

Espace membre

Un an après l’assemblée générale constitutive, le comité exécutif de la fédération béninoise de Maracaña a convié les délégués des 18 clubs affiliés à la première assemblée générale ordinaire de l’institution.

Après les échanges fructueux, de nouvelles orientations sont données pour la pratique du maracaña au Bénin. Ils sont venus de tous les départements du Bénin, les délégués qui ont répondu présents à l’appel du secrétariat général de la Fédération béninoise de maracaña (Fébéma). Une cinquante de participants étaient à la salle de conférence du comité olympique béninois pour participer à cette séance d’échange en vue de l’ouverture de la nouvelle saison de maracaña. A l’ouverture des travaux, Florent, le 1er vice-président de la Fébéma, n’a pas trahi la tradition. Il a souhaité les vœux de santé et de paix à tous les maracaniers béninois. Après, c’est le tour du secrétaire général de la fédération de planter le décor  et de faire le bilan moral de la saison écoulée. Si tout s’est bien  déroulé au cours de l’exercice, il y a quand même quelques erreurs à corriger en vue du développement de la discipline au Bénin. Le trésorier général a fait les bilans financiers de la coupe du président de la République, du championnat national et la 2ème édition de la Can/Maracaña qui s’est tenue à Cotonou en août 2013. Il reste encore une grande ardoise que la fédération traine jusqu’à présent.

Des résolutions pour l’avenir

 A l’issue des travaux, les clubs à travers leurs délégués respectifs ont pris de nouvelles résolutions pour l’évolution du maracaña au Bénin. En effet, désormais en plus des aires de jeu habituelles, le maracaña peut se jouer partout surtout en salle. C’est pour cette raison que le championnat prochain va se jouer soit au palais des sports soit au hall des arts de Cotonou. La phase nationale de la 2ème édition du championnat va se jouer à Pobé ou à Abomey.

Plusieurs clubs ont émis leur désir de rejoindre l’élite du maracaña au Bénin. Mais à l’issue des travaux, c’est seulement quatre clubs qui ont été admis à rejoindre les équipes existantes. Il s’agit entre autres d’Elite Maracaña de Bohicon, Faucons de Hêvié, Sacré de Cotonou et Mds de Fidjrossè. Les délégués venus des clubs se sont engagés à œuvrer à trouver, avec l’aide de la Fédération béninoise de maracaña, un sponsor pour que la discipline puisse véritablement prendre son envol au Bénin.