La Nouvelle Tribune

Bénin - football : 22 jeunes déscolarisés sélectionnés ce mois par les techniciens brésiliens

Espace membre

La phase de détection et présélection du projet d’inclusion sociale pour la pratique du football, a été effective samedi dernier, dans les chefs -lieux des six (06) anciens départements du Bénin. Au terme de cette phase de détection, vingt-deux (22) jeunes déscolarisés seront sélectionnés dans le courant de ce mois de décembre, par les techniciens brésiliens, afin d’aller suivre une formation dans le pays du Roi Pelé.

La phase de détection et de présélection de vingt-deux (22) jeunes déscolarisés, pour la 2ème promotion du projet d’inclusion sociale pour la pratique du football, a été lancée samedi dernier au Stade René Pleven de Cotonou, par la Coordinatrice de ce projet et Conseillère technique aux Sports (Cts) du ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, Christelle Houndonougbo. A part le département Atlantique/Littoral, le lancement a été effectué, ce même samedi 30 novembre, simultanément dans les départements du Borgou/Alibori, Zou/Collines, Ouémé/Plateau, Atacora/Dongo et Mono/Couffo. A cet effet, selon elle, ce projet d’inclusion sociale pour la pratique du football a lieu dans le cadre de la Coopération entre le Brésil et le Bénin. Il a pour objectif de faire l’insertion des jeunes à travers l’intégration. La Coordinatrice a aussi précisé que quatre -vingts (80) jeunes déscolarisés seront sélectionnés sur toute l’étendue du territoire national, et confiés aux techniciens brésiliens. Ces techniciens brésiliens procèderont à la détection des vingt-deux (22) jeunes joueurs, courant ce mois de décembre. En marge du lancement de la 2ème promotion du projet d’inclusion sociale pour la pratique du football, la Coordonnatrice de ce projet, Christelle Houndonougbo, a profité de l’occasion qui lui est offerte pour faire le bilan de la 1ère promotion. Pour elle, le projet demande que c’est uniquement les jeunes de 14 ans qui sont concernés, mais dans la réalité, ils ont été confrontés aux problèmes de l’âge. Elle a fait savoir que dix-neuf (19) parmi les vingt-deux (22) avaient moins de 17 ans. Au nombre des acquis, elle a déclaré que quelques-uns parmi ces jeunes bénéficiaires du projet ont été récupérés, pour renforcer les équipes nationales des catégories d’âge. Aussi, sur les 22 envoyés dans le pays du Roi Pelé , les Brésiliens ont retenus trois (03) qui vont aller suivre au Brésil une formation de deux ( 02) ans, mais ceux-ci sont toujours à Cotonou. De plus, il a été suggéré de constituer une équipe pour ces 22 jeunes, pour qu’ils évoluent en 3ème division, proposition que les intéressés ont catégoriquement rejetée. L’Association sportive du Port Autonome de Cotonou (Aspac) a souhaité, de son côté, prendre le reste des joueurs.

Les critères retenus pour la détection et la présélection de la 2ème promotion

1- Age réel : 14/15 ans (né en 1999 ou en 2000) Nb : Un examen de l’IRM sera fait à la fin de la sélection

2-Prédisposition morphologique : joueurs prédisposés à une bonne taille

3-Coordination : joueurs ayant une bonne technique

4-Rapidité : joueurs explosifs

5-Motricité : Joueurs présentant une bonne motricité

6-Mental fort