La Nouvelle Tribune

Ufoa : les Ecureuils ont surpris les Black Stars

Espace membre

Une sorte de froid glacial est tombé, samedi dernier, sur Baba Yara Stadium de Kumasi, après le match entre le Bénin et le Ghana. Au coup de sifflet final du Libérien Yekeh Jery, le Bénin a engrangé trois précieux points, dans la course pour la première place du groupe A.

Ceci, dans le cadre de la 2ème journée des matches de poule du Tournoi de football de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines (Ufoa). Les Ecureuils du Bénin ont battu les Blacks Stars du Ghana (1-0), sur leurs propres installations. Dans une rencontre âprement disputée et bien animée, les coéquipiers de Fousséni Lazadi n’ont pas tremblé face aux joueurs Ghanéens, galvanisés par leur victoire facile contre les Sierra-Léonais, lors de la première journée du groupe. Malheur à eux, ils sont tombés sur une équipe du Bénin qui a déjà digéré le coup de la fatigue des longs voyages (Cotonou-Tunis, Tunis-Maroc, Maroc-Accra et Accra-Kumasi par voie terrestre) et aussi très bien présent dans tous les compartiments du jeu. Dans le jeu, les joueurs béninois ont été bien présents, avec un milieu à quatre formé par Garel Sossa, Jean Ogoutchi, Luis Iréké Agonhossou et Cédric Coréa, qui a su empêcher les Ghanéens de dérouler leur football. Jodel Dossou et Fadel Suanon ont malmené les Ghanéens. Ils auraient pu marquer deux à trois buts, si Jordan Opoku, Annorbati Thephililus et Jackson Owusu, ne veillaient pas au grain. Tout comme au premier match des Ecureuils locaux contre le Burkina-Faso (2-2), c’est un joueur béninois, Jodel Dossou (il empoche 500 Dollars), qui a été élu meilleur joueur de la rencontre. Saturnin Allagbé aura eu, de ses coéquipiers, son cadeau d’anniversaire (il a fêté son anniversaire la veille de la rencontre). Arthur Sélo