La Nouvelle Tribune

Tour international de la Cedeao : les cyclistes béninois préparent avec sérénité l’échéance

Espace membre

Depuis un mois, les cyclistes béninois sont en regroupement à Comé, afin de préparer la 3è édition du Tour cycliste international de la Cedeao. Un tour qui a déjà enregistré la confirmation de tous les participants.

Du 11 au 18 Novembre prochain, aura lieu la 3ème édition du Tour cycliste international de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). A l’instar des autres membres de la Cedeao, le Bénin sera sur la ligne de départ. Et pour éviter que les cyclistes béninois ne fassent piètre figure à cette compétition, la Fédération Béninoise de Cyclisme (FéBéCy) s’active. Les cyclistes béninois sont en regroupement, depuis un mois, à Comé, sous la supervision du Directeur technique national de la FéBéCy, Fernand Gandaho. Les 7 coureurs en stage travaillent ardemment pour honorer le drapeau béninois. Au terme de ce stage, quatre coureurs seront retenus pour prendre part à la compétition. Malgré les maigres moyens dont dispose la Fédération dirigée par Rhétice Dagba, les cyclistes se préparent bien. D’ailleurs, ils ont pris part au Tour de la réconciliation en Côte-d’Ivoire, du 27 Septembre au 06 Octobre dernier. Cette 3e édition du Tour cycliste international de la Cedeao couvrira, comme la précédente, quatre étapes, entre le Nigéria et la Côte-d’Ivoire : Lagos-Cotonou (117 km), Ouidah-Lomé (115 km), Accra-Cape Coast (120 km) et enfin, Aboisso-Abidjan (120 km).

De la Cedeao des Etats, à la Cedeao des Peuples

Lancé en 2009, et organisé par le Centre pour le Développement de la Jeunesse et du Sport (CDJS) de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, le Tour cycliste international de la Cedeao est une extension du Tour cycliste de l’Union du fleuve Mono. Il s’inscrit dans la vision 2020 de la Cedeao, qui est de passer d’une Cedeao des Etats à une Cedeao des Peuples. Il a, entre autres, pour objectifs : la promotion de la coopération régionale entre les différents acteurs nationaux du cyclisme des Etats membres de la Cedeao, et le renforcement de la paix et de la cohésion sociale. A quelques jours de la compétition, tous les pays-membres ont confirmé leur participation. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte-d’Ivoire, du Ghana, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Libéria, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, de la Sierra Léone et du Togo. Selon Francis Chuks Njoaguani, Directeur de la CDJS, «la promotion de la coopération régionale, l’implication des acteurs du mouvement sportif au processus de construction de l’identité communautaire, et le renforcement du tissu économique lié au sport», sont les principaux objectifs visés.

Liste des cyclistes en stage à Comè

Augustin Amoussouvi

(Atlantique)

Augustin Akakpo

(Atlantique)

Jacques Adélan (Atlantique)

Guillaume Fassinou

(Atlantique)

Robert Kponha (Atlantique)

Arnaud Tituiga (Mono)