La Nouvelle Tribune

Fbf : Pérez Lèkotan invite Anjorin à laisser la Presse suivre les travaux

Espace membre

Par une lettre-ouverte, Pérez Lèkotan, journaliste, appelle Anjorin Moucharafou à permettre à la Presse sportive de suivre les élections du nouveau Comité Exécutif de la Fédération Béninoise de Football (Fbf), qui se tiennent ce jour au Palais des Congrès de Cotonou.

Car, lors de la première assemblée tenue le 24 août dernier, la Presse a été éconduite de la salle après la cérémonie protocolaire d’ouverture, sur l’ordre du Président de la Fbf. Lisez plutôt l’intégralité de la lettre.   

LEKOTAN                                                 

Cotonou, le 29 Septembre 2013

Sènankpon Pérez

Journaliste

Chef Desk sport du Journal LE CLAIRON

97-87-05-68 / 95-93-58-13

[email protected]

Lettre-ouverte à Anjorin Moucharaf, Président de la Fédération Béninoise de Football (FBF)

Monsieur le Président,

Dans le cadre du renouvellement du Comité Exécutif de la Fédération Béninoise de Football (FBF), la FBF avait convoqué le corps électoral pour le samedi 24 Août 2013. Comme d’habitude et dans l’exercice de ses fonctions, la presse sportive a aussi répondu à votre appel. A cet effet, votre collaborateur, Bruno BRUTUS a confectionné pour la circonstance, des badges pour nous permettre de bien faire notre travail. Mais hélas ! Une fois dans la salle et après la cérémonie officielle d’ouverture, vous, Anjorin MOUCHARAF avez demandé à nous, la presse sportive de sortir de la suite afin que les travaux du congrès se poursuivent. Une décision que nous, la presse sportive avions exécuté. La suite, tout le monde la connait. Des contestations entre les deux camps en courses et contradictions entre les propos des représentants de la Caf et de Fifa et ceux de certains congressistes. Cette situation aurait pu être évitée si la presse sportive était autorisée à suivre les travaux jusqu’à la fin. Conséquence, les résultats sont annulés et l’Assemblée Générale est convoquée à nouveau.

En effet, Monsieur le Président, Anjorin MOUCHARAF, les délégués sont convoqués pour ce lundi 30 Septembre 2013 à 10h au Palais des Congrès de Cotonou pour la reprise de ladite Assemblée Générale. Je vous prie donc et ceci au nom de l’avenir du football Béninois, de laisser les journalistes et reporters sportifs qui auront leurs badges, de suivre les travaux de cette l’Assemblée Générale de la Fédération Béninoise Football (FBF). Ne faites pas comme le samedi 24 Août dernier, date du congrès annulé, en nous demandant de sortir de la salle après la cérémonie officielle d’ouverture. Cela épargnerait le football Béninois de nouvelles contestations et tiraillements.  

Je vous rappelle aussi, Monsieur le Président Anjorin MOUCHARAF que même à la Confédération Africaine de Football (CAF) et à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), les Assemblées Générales sont suivies par la presse internationale. A titre d’exemple, le Congrès qui vous a vu élire au tire de membre de la CAF a été couverte par la presse. Au Bénin, toutes les Fédérations laissent les journalistes sportifs couvrir leur Assemblée Générale Elective. Pourquoi, vous refusez alors de suivre celle de la FBF ? Nous sortir à nouveau, serait, empêcher la presse de faire son travail. Un acte qui est puni par la loi.

Loin  de vous menacer, je vous annonce que vous serez responsable de toute situation qu’engendrait votre décision de sortir les journalistes de la salle lors du congrès.  

Dans l’espoir que vous laisserez la presse sportive suivre les travaux de l’Assemblée Générale du lundi 30 Septembre 2013, au nom des reporters sportifs, je vous remercie pour la compréhension.