La Nouvelle Tribune

L’ex-champion d’Afrique de boxe Sowéto honoré à titre posthume

Espace membre

Au cours d’une soirée plombée par près d’une heure de panne technique (problème de console) et bien agrémentée par deux sommités de la nouvelle génération d’artistes béninois, Sessimè et Don Métok, les sportifs les plus méritants de l’année ont été honorés. Sans être la mieux organisée des quatre éditions, malgré la présence du célèbre orchestre Black Santiago du Bénin, la Noss 2013 a pourtant distingué 22 meilleurs sportifs et acteurs sportifs.

A défaut de bâtir une statue de lui, le Fonds National pour le Développement des Activités de Jeunesse, de Sport et de Loisirs (Fndajsl) dirigé par El Hadj El Farouck Soumanou, a honoré à titre posthume le boxeur Sagbo Aristide, alias Sowéto, cinq fois champion d’Afrique dans la catégorie poids léger, décédé en 2000 à 37 ans. La récompense reçue par sa fille aînée, même symbolique, vient comme une reconnaissance, a minima, de cet athlète qui aura marqué à jamais la boxe béninoise et porté haut le flambeau du Bénin dans cette disciple au plan continental.

Entre autres distingués de cette soirée parrainée par Soumanou Tolèba, Directeur de la Sobemap, Arèmou Mansourou (meilleur dirigeant sportif, président de la Confédération Africaine de Handball), Prisca Dossou Williard (meilleur femme béninoise arbitre continental de Wushu), Miranda Zanda (meilleur espoir en Karaté do, 17 ans) et Charles Anna (Ancienne gloire, ancien gardien du club Alliance et de l’équipe nationale).

Pour le Directeur du Fndajsl, ces distinctions sont une manière pour l’Etat béninois de témoigner sa reconnaissance à ses athlètes. Selon Naomi Azaria, c’est «l’expression de la reconnaissance du gouvernement béninois, pour les nombreux efforts que vous fournissez pour défendre le drapeau national». Et ces récompenses sont une source de satisfaction et de souvenir pour les récipiendaires.

Les sportifs et acteurs sportifs distingués

Athlétisme

Yatchoro Kabirath (vainqueur du dernier semi-marathon international de Cotonou)

Tennis

Théophile Sègodo (N0 1 Béninois)

Meilleure équipe nationale

Equipe de Pétanque

Judo

Chantal Zihoué Akogbéto

(10 médailles, catégorie 57 kg)

Celtus William Dossou-Yovo

(catégorie 90 kg)

Karaté do

Meilleure espoir

Miranda Zanda

Meilleur karatéka de l’année

Constant Zanou (-80 kg)

Wushu

Prisca Dossou Williard

(Arbitre continental)

Ezéchiel Adandé

Meilleur boxeur amatrice

Estelle Ahossi

Handball

Meilleure équipe féminine

Flowers

Volleyball

Meilleure équipe féminine

Université d’Abomey-Calavi

Meilleure équipe masculine

Université d’Abomey-Calavi

Anciennes gloires

Sagbo Aristide (boxeur)

Anna Charles

(gardien de buts/football)

Tchankpèga Laurent (détenteur du record décathlon)

Meilleur dirigeant sportif

Arèmou Mansourou (handball)

Meilleur promoteur sportif

Houandjinou Adrien (Centre Tanéka de Natitingou)

Meilleur chasseur d’image

Gnancadja Ange

Meilleure émission sportive

Radio Tokpa

Meilleur journaliste sportif

Félix Soundé Pépéripé