La Nouvelle Tribune

Les Ecureuils dans les griffes des Aigles du Mali

Espace membre

Pour l’honneur, et pour la confirmation d’une historique victoire obtenue à Cotonou (1-0, 6 juin 2012), les Ecureuils du Bénin affrontent les Aigles du Mali à Bamako, dimanche prochain, pour le compte de la 5è journée des éliminatoires du mondial 2014.

Défaits, dimanche  dernier  à Porto-Novo, lors de la 4ème journée des  éliminatoires  de  la Coupe du monde Brésil 2014, par les Fennecs de  l’Algérie  (3- 1),  les  Ecureuils du Bénin  feront, ce dimanche 16 juin, un déplacement  périlleux à Bamako. Ils vont affronter  les  Aigles du Mali  pour le compte de la 5ème journée.

Le match Mali # Bénin  de ce  16 juin  sera  difficile pour les Béninois, dans la  mesure où les  Maliens  chercheront  à gagner  la rencontre  afin de  ne pas être distancés par l’Algérie.  Tel qu’on les  supporters maliens dont le soutien pour leur équipe est souvent indéfectible, on se demande  si le capitaine Stéphane Sessègnon  et  ses coéquipiers pourront sortir de  « l’enfer » du stade de Bamako avec une consolation. 

C’est la question  qui est sur toutes  les  lèvres  des  férus du cuir rond béninois. L’équipe du Bénin, qui s’envole ce jour pour Bamako, n’est pas des meilleures. On a vu, dimanche dernier, que cet effectif n’est pas taillé pour le travail. Physiquement, les joueurs béninois sont fatigués, et collectivement ils n’ont rien à revendre.

De plus, l’équipe a préparé ce match dans une atmosphère pas du tout serein. Manuel Amoros ne sera pas sur le banc des Ecureuils à Bamako. Changé d’entraîneur entre deux matches, en une semaine, n’est pas de nature à galvaniser la troupe. Mais, le Bénin a récupéré son gardien titulaire, Fabien Farnolle, qui a manqué cruellement à l’équipe, dimanche face aux Fennecs de l’Algérie. Il pourra aider l’équipe.

Et même si les Aigles, après leur nul à domicile contre le Rwanda, vont à tout prix recoller au classement, le Bénin ne fait pas le déplacement en victime expiatoire. Les Ecureuils devront jouer pour l’honneur de la patrie et confirmer leur victoire obtenue face aux mêmes Aigles, au Stade de l’Amitié de Kouhounou à Cotonou (1-0, 06 juin 2012).

Un inconnu tout de même: Omar Tchomogo. Le nouvel entraîneur de l’équipe du Bénin va effectuer ses débuts à ce poste. Une première qui nous plonge dans l’incertitude totale, même s’il a été dans le staff depuis un bout de temps. On saura un peu plus sur son aptitude à ce poste au soir du dimanche.   

Les affiches de la 5e journée des éliminatoires.

Déjà joués

Malawi – Kenya 2-2 (groupe F)

Namibie – Nigeria 1-1 (groupe F)

 

Vendredi 14 juin 2013

Libye – Togo à Tripoli à 16h TU

(groupe I)

 

Samedi 15 juin 2013

Botswana – République centrafricaine à Lobatse à 13h TU (groupe A)

Zambie – Soudan à Ndola à 13h TU (groupe D)

Ouganda – Angola à Kampala à 13h TU (groupe J)

Congo – Burkina Faso à Pointe Noire à 14h30 TU (groupe E)

Gabon – Niger à Franceville à 15h TU (groupe E)

Cap-Vert – Sierra Leone à Praia à 17h30 TU (groupe B)

Maroc – Gambie à Marrakech à 20h TU (groupe C)

 

Dimanche 16 juin 2013

Tanzanie – Côte d’Ivoire à Dar Es Salaam à 12h TU (groupe C)

Lesotho – Ghana à Maseru à 13h TU (groupe D)

Mozambique – Egypte à Maputo à 13h TU (groupe G)

Ethiopie – Afrique du Sud à Addis-Abeba à 13h TU (groupe A)

Rwanda – Algérie à Kigali à 13h30 TU (groupe H)

RD Congo – Cameroun à Kinshasa à 14h30 TU (groupe I)

Liberia – Sénégal à Monrovia à 16h TU (groupe J)

Guinée équatoriale – Tunisie à Malabo à 16h TU (groupe B)

Guinée – Zimbabwe à Conakry à 17h TU (groupe G)

Mali – Bénin à Bamako à 18h TU (groupe H)

NB : La dernière journée de la phase de groupes aura lieu le 6 septembre 2013.

Le premier de chacun des dix groupes est qualifié pour un troisième et dernier tour.

Les dix équipes qualifiées s’affronteront sous forme de matches aller/retour en octobre puis en novembre 2013.

Les cinq vainqueurs du troisième tour représenteront l’Afrique à la Coupe du monde 2014 au Brésil