La Nouvelle Tribune

Match amical Ecureuils A # Ecureuils locaux : les poulains d’Amoros tenus en échec

Espace membre

A défaut d’un match amical de référence, comme les autres sélections africaines, l’équipe du Bénin s’est contentée d’un mach d’entraînement. 

Pour cela, elle était aux prises, dans la matinée d’hier au Stade Charles de Gaulle à Porto-Novo, avec la sélection des locaux qui se prépare pour le championnat d’Afrique des nations (Chan) prévu en Afrique du Sud. Contre une équipe composée de joueurs évoluant dans les championnats locaux, et à huis-clos, Stéphane Sessègnon et ses coéquipiers ne sont pas parvenus à prendre l’avantage. Après l’ouverture du score par Omotoyossi (Gesterde  ayant été ménagé pour un petit pépin), l’équipe des locaux égalise et trouve le moyen de mener au score. Et c’est Séïdath Tchomogo qui a rétabli la parité (2-2) au terme du temps réglementaire. Ce match d’entraînement ne nous montre pas encore le vrai visage de cette équipe, mais on est tenté  de dire qu’elle peine encore à retrouver  les automatismes. Et pour Amoros, les inquiétudes restent presqu’en l’état. Car, Sessègnon et Gestede n’ont toujours pas joué ensemble. De plus, l’entraîneur n’a pas eu le temps de faire assez de combinaisons, de faire des associations pour trouver la meilleure formule pour battre les Fennecs de l’Algérie, dimanche prochain. Le match s’est déroulé en trois séquences de 30 minutes chacune. Notons que le manceaux Khaled Adénon (suspendu par la Fifa jusqu’au 30 Août prochain) a été rappelé et porte à 24 l’effectif des Ecureuils. Il faut rappeler que le Bénin se prépare pour affronter l’Algérie, pour le compte de la 4è journée des éliminatoires du mondial Brésil 2014.