La Nouvelle Tribune

Fédération béninoise de tennis : qui de Jean-Claude Talon ou de Emmanuel Golou sera le prochain président ?

Espace membre

La salle de Conférence du Comité National Olympique et Sportif du Bénin (Cnosb) accueille, ce jour, l’assemblée générale élective portant renouvellement du comité exécutif de la Fédération béninoise de Tennis (Fbt).

 Deux candidats s’affrontent au poste de la présidence de ladite Fédération. Il s’agit du président sortant de la Fbt, Jean-Claude Talon, et de son challenger, Emmanuel Golou. A l’analyse de ces deux candidatures , Jean–Claude Talon part favori, parce qu’il a à son actif un bilan appréciable, celui de la qualification du Bénin dans le groupe 2 de la Coupe Davis, zone Afrique. Il a eu aussi à sortir, de sa propre poche, de l’argent pour organiser le championnat national et financer, à des moments donnés, des voyages de la sélection nationale à l’extérieur. Emmanuel Golou, peu connu dans la discipline, a son mot à dire pendant les élections. Peut-être qu’il compte sur le discernement des congressistes pour déjouer les pronostics et créer la surprise. A part le poste de président, il y aura le duel entre Koukoui Tola Boniface de Tennis club du stade Charles de Gaulle, Ibrahim Issiakou de Promo 2000 tennis club et Olanignan Arèmou Roger de Promo 2000 tennis club, pour le poste du Vice-président. De même pour le poste du Secrétariat Général où la bataille s’annonce rude, avec la présence de six candidats. Ces six candidats sont : Codjo A. Bernadin, Somissou Léopold, Talon Saturnin, Ahounou Yassine, Youssoufou Lawani et Daran Salifou. Au niveau du poste du Trésorier général, la lutte sera également âpre entre Koukoui Tola Boniface, Codjo A. Bernadin, Olanignan Arèmou Roger et Hodonou Maxime. Quant au poste du Responsable à l’organisation, il est sérieusement convoité par six candidats. Celui du Responsable adjoint à l’organisation est disputé par neuf (09) candidats.