La Nouvelle Tribune

League des champions : comme le Barça à Munich, le Real fait naufrage à Dortmund

Espace membre

 

Dans un stade électrique où le Real a tenté de maintenir l’espoir pendant 45 minutes, Robert Lewandowski a porté le Borussia jusqu’à la fin, avec un quadruplé (4-1) qui qualifie, presque, le club de la Rhur. Le Real doit remonter trois buts, sans en encaisser, au match retour, pour espérer se qualifier pour la finale.

José Mourinho qui disputait hier soir sa 7e demi-finale de C1 sur les 10 dernières années, a sans doute redouté le scénario vécu par le Barça, mardi soir à Munich. Le technicien portugais avait beau fait la grimace sur son banc de touche, son équipe en a pris autant que son ennemi juré en championnat. Dans une rencontre où Dortmund a pressé très haut, le Real n’y est jamais arrivé. Il était dit, hier soir que le Real allait perdre son 24è matche en 25 disputés en Allemagne, en compétitions européennes (la seule victoire remonte à 2000 en C1 face au Bayer Leverkusen 3-2). Les Merengue ont d’ailleurs perdu leurs 6 derniers matches officiels à l’extérieur, disputés Outre-Rhin. Et même si la Maison Blanche a marqué au moins un but lors de chacun de ses 18 (le match d’hier y compris) derniers matches de C1, loin de Madrid. Le festival Lewandowski a commencé, seulement après huit minutes de jeu. Après un service parfait de Bender, Reus centre tout de suite depuis son côté gauche et trouve Lewandowski aux six mètres qui prend le dessus sur Pepe pour marquer du bout du pied dans le petit filet gauche de Lopez (1-0, 8’). Ronaldo va entretenir l’espoir, quelques minutes avant la pause. Après une tête de Khedira sur la droite, Hummels se trompe et lance Higuain en profondeur qui profite de la sortie de Weiderfeller pour centrer vers Ronaldo, au second poteau, qui n’a plus qu’à marquer dans les buts vides (1-1, 43’). Le temps pour le Real de souffler et de revenir souffrir le martyr à chaque accélération et contre des Allemands. Par trois fois, 50’, 55’ et 66 (sur pénalty), Lewandowski frappa le Real qui n’a plus beaucoup de marge de manœuvre, mardi prochain à Bernard Beu. Le Borussia Dortmund reste le seul club resté toujours invaincu en Ligue des champions cette saison (7 victoires et 4 nuls), tout en ayant remporté ses 6 matches joués à domicile en C1 (14 buts pour et 4 contre).

Lire aussi : League des champions : le Barça noyé dans la bière bavaroise