La Nouvelle Tribune

5è édition du semi-marathon international de Cotonou : une victoire ghanéenne

Espace membre

La fête a été belle samedi dernier où plus de 7 000 athlètes ont pris part à la 5è édition du semi-marathon international de Cotonou, et où deux Ghanéens ont fini en tête de course. 

Pour une 5è édition du semi-marathon international de Cotonou, on a eu droit à une réussite, pour un réel semi-marathon international. Pas comme l’édition précédente où les deux Togolais arrivés en tête de course ont été disqualifiés parce qu’ils n’ont pas eu d’invitation, parce qu’il faillait séjourner au Bénin six mois au moins avant la compétition. Les règles ont donc changé et le semi-marathon a revêtu son caractère international pour permettre à un certain Godwin Atsu-Dukpo (Ghanéen) de remporter les un million cinq cent mille francs et les autres lots.  Tout n’a pas été parfait, mais l’évènement méritait le déplacement. Plus de 7 000 athlètes ont pris le départ au carrefour Sobebra  à Akpakpa, pour le Stade de l’Amitié de Kouhounou. Avec un parcours long de 21 km 100, c’est un Béninois qui a pris la tête du peloton pour une bonne partie de la course. Patrice Lompo a mené la course, mais a fini par perdre pied. Et même le vainqueur de la 4è édition, Adam Mahomet (malade depuis une semaine), n’a pu empêcher le duo ghanéen emmené par Godwin Atsu-Dukpo, de remporter la course.

Lire aussi : Maintien de James Kwezi Appiah des Black Stars du Ghana : un exemple pour le Bénin

Chez les dames, c’est la Béninoise Yahtchoro Kabirath, native de Djougou, qui finit sur la première marche du podium, suivie de la deuxième de la 4è édition, Iffonty Tempa. Et comme c’est devenu une habitude, Abdoulaye Mounirou (11 ans), élève en classe de 6è, a pris part à la compétition et est le plus jeune athlète. La particularité de cette édition réside dans l’ambiance qui a prévalu sur la pelouse verte du Stade de l’Amitié, point d’arrivée de la course. Avant même le départ, des artistes, à travers leurs prestations, ont tenu en haleine le public qui a progressivement fait le déplacement. Et quand le premier coureur est entré dans le stade, il a eu droit à un véritable standing-ovation. La soirée a pris fini avec une compétition de fou-rire entre trois troupes de théâtre qui ont égayé le public présent jusqu’à la nuit tombée.

Liste des vainqueurs

Hommes

1er Godwin Atsu-Dukpo (Ghana)

2è Frimpong Kwabéna (Ghana)

3è Kodjo William (Bénin)

4è Patrice Lompo (Bénin)

Femmes

1er Yahtchoro Kabirath (Bénin)

2è Iffonty Tempa Odette (Bénin)

3è Saratou Boukari (Bénin)

Plus jeune athlète       

Abdoulaye Mounirou (Bénin)