La Nouvelle Tribune

Championnat national de football : une reprise sous menace

Espace membre

Le week-end prochain, le championnat national de football de première division du Bénin reprend.

Après la manche aller, la phase retour commence avec la 18è journée (six matches au programme) le dimanche.  Cette reprise se fait à un moment où les clubs ont du mal à payer leurs joueurs.

Près de trois mois après la fin de la phase aller du championnat national de première division du Bénin, les joueurs et le public sportif reprennent le chemin des stades ce week-end. Pour cette reprise, ce sont les matches de la 18è journée qui vont se jouer dimanche prochain, conformément au calendrier initial. Normalement, la phase retour devrait débuter par la 14è journée et ceci depuis le 10 mars dernier. Comme cela n’a pas été le cas, les dirigeants de la Fédération béninoise de football (Fbf), tenant à suivre ce calendrier, ont décidé de faire jouer directement la 18è journée. Alors, les 14è, 15è, 16è et 17è journées sont considérées comme des journées en retard. Les responsables de la Fbf fixeront ultérieurement les dates où ces différentes journées devront être jouées.

Ainsi, le dimanche, la Jap (premier) reçoit Tonnerre. Cette journée offre des duels épiques. Le Mogas 90 reçoit Dragon pendant que les Panthères accueilleront les Buffles et que Uss Kraké jouera contre Asos. 

Problème de salaire

Alors que la reprise du championnat est pour dimanche prochain, les clubs sont de plus en plus en manque d’argent. Certains n’arrivent plus à payer leurs joueurs qui sont obligés de mettre la pression. Les joueurs de l’Association sportive Oussou Saka (Asos), après des menaces, ont décidé de faire grève. Ils ont boycotté les séances d’entraînement jusqu’à ce que leur cause soit entendue. Depuis trois mois, ils n’ont plus eu leur salaire. Cela vient allonger la liste des clubs incapables de tenir leurs engagements vis-à-vis de leurs sociétaires. L’Uss Kraké a été le premier club qui a étalé au grand jour ce malaise. Les joueurs ont vivement protesté et ont fait la grève. Ensuite, l’Aspac aussi a vu ses joueurs refuser de s’entraîner, pour manifester leur mécontentement du fait de revue en basse de leur salaire. Cette série de mécontentement des joueurs est le symbole du malaise économique qui secoue les clubs béninois et qui risque de porter un vilain coup au championnat national.

Les affiches de la 18è journée

Dimanche 07 avril

Soleil # Aspac

Uss Kraké # Asos

Jap # Tonnerre

Panthères # Buffles

Mogas 90 # Dragons

A.O # As Police

Adjobi # Akanké

Arthur Sélo