La Nouvelle Tribune

Publication du nouveau classement Fifa/ Coca Cola : Statu quo pour le Bénin

Espace membre

 

(Il est toujours à la 93ème place) La place occupée par les Béninois dans le classement Fifa / Coca-Cola publié hier par la Fédération Internationale de football association (Fifa), n’est pas reluisante pour le développement du football béninois. Dans ce classement rendu public, c’est le statu quo qu’on observe toujours au niveau du Bénin avec la mauvaise place de 93ème, mais le pays figure toujours dans le top 100.

La Fédération internationale de football association (Fifa) a rendu public, hier à son siège à Zurich, le classement Fifa / Coca-Cola du mois de février. Le Bénin ne bouge pas de la 93ème qu’il occupait depuis le classement du mois de janvier. Quant aux pays qui évoluent dans le groupe du Bénin pendant les éliminatoires de la Coupe du monde Brésil 2014, ils ont connu des fortunes diverses. L’Algérie en régressant à nouveau de douze (12) places, est logée actuellement à la 34ème place. Du côté du Mali, c’est toujours le statu quo. Il est à la 25ème place. Le Rwanda par sa part  a gagné sept (07) places et est à la 130ème place. Dans ce nouveau classement mondial, l’Espagne occupe toujours la 1ère place. Elle est suivie de l’Allemagne (2ème) et de l’Argentine (3ème). La France se maintient toujours à la 17ème place. Dans le classement publié, toujours dans la même journée, par la Confédération africaine de football (Caf), le Bénin est à la 24ème place. L’Algérie, prochain adversaire du Bénin en mars à Alger, pour les éliminatoires du Mondial Brésil 2014, a perdu trois (03) places et est à la 5ème place. Le Mali, défait par les Ecureuils du Bénin en juin 2012, au stade de l’amitié de Kouhounou, et 3ème à la 29ème édition de la Can Afrique du Sud 2013, est à la 3ème place, et le Rwanda, progressant d’une place, est à la 39ème place. La Côte d’Ivoire est à la 1ère place du classement de la Caf et 12ème place dans celui de la Fifa, malgré son élimination en quarts de finale de la Can 2013. Le Nigeria, vainqueur de la Can 2013, a fait un bond de vingt deux (22) places et est désormais à la 30ème place au plan mondial et à la 4ème place au plan africain. Aussi, le Burkina-Faso, finaliste malheureux de la dernière Can en Afrique du Sud, a engrangé trente sept (37) places. Il prend la 55ème place dans le classement mondial et la 9ème place dans le classement africain. Le Ghana est à la 19ème place (classement Mondial) et à la 2ème place (classement africain). L’ex-championne d’Afrique de la Can Gabon/Guinée Equatoriale 2012, n’est plus aussi bien lotie. Elle a connu une chute libre de huit (08) places en se retrouvant respectivement à la 47ème place (classement mondial) et à la 7ème place (classement africain). Il faut signaler que le prochain classement Fifa / Coca Cola et celui de la Caf seront connus le 14 mars 2013. Avec le statu quo du Bénin dans le classement mondial, les responsables en charge de la gestion du football béninois doivent changer de fusil d’épaules et élaborer une politique claire et cohérente pour cette discipline. Cela n’est pas pour le demain, surtout avec les troublantes révélations du sélectionneur national, Manuel Amoros, samedi dernier sur l’émission sportive «Week-end sport». Ce dernier a accusé la première autorité de la Fédération béninoise de football (Fbf) de faire main basse sur le programme de préparation des Ecureuils qu’il a déposé sur le bureau fédéral depuis le 28 juin 2012. Depuis sa sortie médiatique, c’est le silence total qu’on observe au niveau de la structure dirigeante du football béninois, mais pour combien de temps. Avec ces différents comportements et attitudes, le Bénin continuera de descendre dans le classement Fifa-Coca Cola.