La Nouvelle Tribune

46ème Championnat du monde de pétanque à Marseille : le Bénin, vainqueur de la coupe des nations

Espace membre

Le 46ème  Championnat  du monde  de pétanque a pris fin hier à Marseille (France)  avec l’élimination des boulistes béninois en quarts de finale des tirs de précision et  en 16ème de finale des triplettes. Mais ils ont réussi  a remporté la Coupe des nations.

Après avoir décroché avec brio sa qualification pour les quarts de finale du championnat du monde  en tirs de précision, Ronald Botré a été éliminé samedi dernier, à cette étape par un  Français, champion du monde en  titre par 53 points à 43. Il  n’a donc  pas  égalé  le record établi  par Gérard  Agossa  en 2005 lorsque ce dernier  a eu la médaille d’argent  dans  cette  discipline.D’un autre côté les triplettes béninoises  composées du capitaine Ligali Latédju, Ronald Botré  et Bio Marcel  ont échoué en 16ème de finale du Championnat du  monde des triplettes face à  l’Italie  par 13 points à 07. En  match de poule , les Béninois ont dicté leur loi  à la Slovénie  par 13 points à 0  et  ont  subi  une  défaite face à  la même Italie  par 13 points à 06.  En  match  de barrage,  le capitaine Ligali  Latédju et  ses coéquipières ont été défaits  par la Slovénie par 13 points à 10. Pour  Ronald Botré, « le  mental n’est pas là ». De  plus, la fuite  de Oscar Hodonou  a déstabilisé l’équipe sur tous les plans.  La motivation des boulistes n’y  est pas. Comment  peut –on  donner  une somme  de deux cent (200) mille pour chaque bouliste  pour l’ensemble  de la compétition. On dira  dans  une certaine mesure  que c’est de l’insulte à leur égard.  A propos de la fugue de Oscar Hodonou , le président de la Confédération africaine de Sport boules (Casb), Idriss Ibrahima a déclaré qu’ il faut éviter de ternir l’image de l’Afrique et avoir les gens qu’il faut mettre dans l’avion. Signalons que le 46ème  Championnat du monde  de pétanque  qui a démarré depuis le jeudi 04 octobre  a pris fin  hier  fin  dans une  bonne ambiance.

La France conserve son titre

Le  Français Bruno Le Boursicaud a conservé son titre  en tir de précision. Il  a battu en finale  l’Ivoirien  Adama  par 32 à 31.En championnat, la France  est championne. Elle décroche ainsi  la  médaille d’Or .Elle succède  ainsi à elle-même car elle a dicté  en  finale  sa loi  à la Thaïlande  par 13 à 03. La  Thaïlande, vice-championne, a  pris la  médaille   d’argent   et l’Italie, la  médaille de bronze.

Le Bénin, vainqueur de la coupe des nations

Les  Béninois ont  été éliminés en poule par la Slovénie qu’ils avaient pourtant battue par 13 à 0.L’ Italie, étant  tête de poule,  a remporté  son match contre le Bénin  par 13 à 06. C’est ainsi que le Bénin tombe en Coupe des nations qui regroupe les vingt quatre (24) qui sont tombées en championnat. Une aventure qui permet finalement au Bénin de se hisser au rang des meilleurs boulistes du monde. Les poulains de Guy TRONNOU gagne successivement  ANDORE, 8ème par 10  à 05), Pas -Bas, (1/4 de finale  par  13 à 03), la Côte d’Ivoire (demi-finale 13 à 12) et enfin le Cambodge (finale par 13 à 11.) une finale très disputée où le Bénin a eu la possibilité de plier le match mais s’est fait rattraper à égalité de  onze (11)  partout avant de délivrer tout le staff technique par 13 à 11.Le Bénin inscrit ainsi son nom à la 46ème édition du Championnat du monde de pétanque à Marseille notamment à la Coupe des nations.. Et pourtant ce n’était donné  à l’avance. Réduit à 03 après la fugue de Oscar Hodonou, l’équipe a eu le moral  bas. Il a fallu des efforts, du soutien des amis personnels à Guy Tronnou,  et de tout le personnel des clubs de Bassens, de Lormont, de  Canejan, de Barp , et surtout de la mairie de Bassens pour voir désormais les trois Ecureuils  plus ou en forme du moins dans la tête.  Alors qu’ils ont bien entamé la compétition, par Ronald BOTRE qui se qualifie,  à la grande surprise de tous, directement  pour les quarts de finale  parmi les 48 nations présentes.  Puis après, ce fût la qualification pour les 16èmes de finale en championnat par triplettes.  Sur cinq matches, le Bénin en a gagné trois (03).