La Nouvelle Tribune

Les Ecureuils juniors ont les armes pour créer la surprise

Espace membre

 

De Cotonou à Dakar, les Ecureuils juniors savent ce qui se dit et ce que tout le monde attend: d’un côté, on attendra 90 longues minutes pour voir s’ils peuvent accrocher une première qualification pour une Can juniors (s’étant qualifié en 2005 en tant que pays organisateur) dans l’histoire du football béninois, et de l’autre on prie que les 90 minutes soient suffisantes pour leur barrer la route. L’enjeu est assez clair pour les Ecureuils juniors qui ont quitté, mercredi dernier, Cotonou pour un terrain miné dakarois où la soirée de demain risque d’être étouffante. Car, même avec une avance de deux buts obtenus à Porto-Novo il y a deux semaines (3-1), ils ne sont pas à l’abri du réveil des Lionceaux piqués au vif. Ils avaient montré au tour précédent qu’ils n’ont peur de rien et de personne en allant à Abidjan tenir la dragée haute aux Eléphanteaux (0-0) après une raclée à Cotonou (3-0). Mais, avoir encaissé un but gag au Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo lors de la manche aller de cet ultime tour, peut s’avérer fatal pour des Rongeurs qui sont parfois apparus attentistes dans leur bastion défensif. Ce qu’ils doivent éviter à tout prix demain car avec un score de deux (2) buts à zéro (0), les Lionceaux seront qualifiés. Ils sont prévenus et semblent rassurer par leur match nul (1-1) contre les juniors du Togo dimanche dernier au stade René Pleven de Cotonou, en amical.

Les différentes confrontations retour

Gabon vs Burkina Faso 

 Maroc vs Ghana 

RD Congo vs Cameroun  

Mali vs Zambie

Sénegal vs Bénin 

Nigeria vs Afrique du Sud