La Nouvelle Tribune

Echos des Ecureuils de l’extérieur : Sessègnon et Sunderland retrouvent le sourire

Espace membre

Ce week-end a été, pour les joueurs béninois évoluant sur le vieux continent, mitigé. Même si Stéphane Sessègnon et Michael Poté ont tenu leur place comme d’habitude, Mouri Ogounbiyi  traîne une blessure à la cuisse et Fabien Farnolle est toujours en rééducation. Pour leur part Adéoti (Laval) et Imorou (Clermont) ont retrouvé leur place de titulaire.

L’actualité des Ecureuils qui évoluent hors du territoire du Bénin est dominé ce week-end par la belle performance du capitaine Stéphane Sessègnon et les Black Cats. Sunderland a attendu la 6è journée de la Super League pour obtenir leur première victoire de la saison. Les  Black Cats recevaient  samedi dernier, Wigan. Ils ont souffert durant les quarante cinq (45) minutes de la première période. Mais, de retour des vestiaires, ils ont vite pris l’avance au score. Il leur a fallu seulement six (6) minutes pour voir Fletcher (51’) ouvrir la marque (1-0). Un but qui permet à Sunderland d’enregistrer sa première victoire de la saison après une série de quatre matches nuls. Le club crédité de sept (7) points (+1) est à la 13è loge du classement général et compte un match en retard. L’international béninois a joué les quatre vingt dix (90) minutes de jeu. Le week-end prochain lors de la 7è journée Sunderland va effectuer un difficile déplacement sur le terrain de Manchester  City.

De l’autre côté de la Manche

Dynamo Dresde de l’international béninois Michael Poté recevait Erzgebirge Aue à l’occasion de la 8è journée de la Bundesliga 2. Dynamo Dresde a mis à profit cette journée pour accrocher sa deuxième victoire de la saison. Le club n’a pas fait  de détail face à son adversaire du jour. Avec un score de 3 buts à 0, Poté et ses coéquipiers ont engrangé trois (03) points qui leur permet de totaliser huit (8) points et de se retrouver à la 12è place du classement général. Titulaire, la gâchette béninoise qui a écopé d’un carton jaune est restée muette et a été remplacée à la 90ème  minute de jeu. 

Dans l’hexagone

Commençons la revue des internationaux béninois par le choc entre Adéoti (Stade Lavallois) et Emmanuel Imorou (Clermont Foot). La ligue 2 française était à sa 9è journée et les deux clubs étaient mal classés. Fabien Farnolle le gardien béninois de Clermont Foot étant absent (rééducation), deux Ecureuils se sont donc affrontés. Et c’est Clermont  qui accueillait son homologue de Laval. Avant ce match, les visiteurs occupaient la 14è place au classement alors que l’hôte était 19è, deuxième relégable. A l’issue de cette rencontre, les deux clubs n’ont pas réussi à se départager. 0 but partout, c’est le score qui a sanctionné le match. Ce score n’a rien arrangé au classement pour les deux clubs. Clermont stagne à la 19ème  loge du classement avec sept (7 ) points,  moins huit (-8) alors que Laval régresse d’un rang et est  à la 15ème place  avec neuf ( 9)  points, moins deux (-2).  Les deux béninois étaient titulaires dans leur club respectif.

Au même échelon du football français Mouri Ogounbiyi, blessé à la cuisse, n’a pas pu affronter son ancien club l’An Avant Guingamp. A domicile, les Nîmois ont su tirer leur épingle du jeu en dominant les Guingampais par 2 buts à 1. Avec ces trois  (03) points, Nîmes Olympiques gagne deux places au classement général  et est désormais 14ème  avec six (6)  points.

De l’autre côté, Le Mans Fc sans son défenseur central béninois (suspendu et qui attend toujours la décision de la Fifa), rendait visite ce week-end à Angers. Un drôle de match pour Saïd Chabane, le président du Sco Angers et plus gros sponsors du Mans qui a vu les Manceaux  boire la soupe jusqu’à la lie. La note a été salée pour Le Mans qui était en déplacement. Défait par 4 buts à 0, le club pointe à la 11ème  place du classement et est crédité de onze (11)  points (-2)