La Nouvelle Tribune

Tournoi international de tennis de table « Blaise Soglo » : dur apprentissage pour les pongistes béninois

Espace membre

La messe du tennis de table qui a commencé lundi dernier par le championnat national s’est achevée ce samedi par la finale du tournoi international « Blaise Soglo ».

Sous un air de revanche, la semaine marathon pour les pongistes béninois et étrangers, a pris fin avec la victoire du Nigeria. La finale du samedi dernier qui a consacré la fin du tournoi international « Blaise Soglo », opposait deux joueurs qui se connaissent très bien et avait pour chacun un enjeu personnel. Pour le Togolais Mahussi Agbétoglo qui évolue à Nantes (1ère division française), c’était la chance de se venger de sa défaite d’il y a quelques mois à Maputo lors des derniers Jeux africains. Malgré une très belle résistance, il avait fini par perdre la finale contre son adversaire du jour le Nigérian Schenu Ayétunmobi en Mozambique. Et les retrouvailles du Hall des arts de Cotonou ce samedi était l’occasion rêvée de montrer que Maputo était un faux pas. Et pour le Nigérian qui évolue au Portugal, il fallait prouver que la victoire lors des Jeux africain n’était pas un coup de chance mais le mérite du travail symbole d’une suprématie qui peut au fil des jours se transformer en un règne sans partage dans la sous région. Et l’histoire s’est répétée. Comme à Maputo, c’est le Nigérian qui arrache la victoire. Sans tambours battant mais avec intelligence, Schenu Ayétunmobi a construit sa victoire dans la discrétion. Une défaite que le Togolais prend avec beaucoup de fair-play et promet de battre un jour son adversaire. «Ça ne fait que commencer», lâche-t-il avant d’admettre: «j’ai péché par endroits» et de conclure «mais la lutte continue». Il faut noter que en plus du Bénin, quatre pays africains ont répondu présents pour ce tournoi. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Nigeria, du Burkina-Faso et du Togo. Ce tournoi qui a été lancé vendredi dernier a fait suite au championnat national qui a regroupé une centaine de pongistes béninois. Durant quatre jours (du lundi 3 au jeudi 6 septembre 2012), les joueurs ont montré de très belles parties dans toutes les catégories que sont: minime, cadet, junior et senior. Ceux qui ont pris place dans les gradins durant ce championnat ont été témoin de la naissance d’une étoile. Lima Chamsia, dans la catégorie des – 13 ans (fille) a séduit de par sa technique et la fluidité de son jeu. Et pour sa première participation à ce championnat, elle termine première de sa catégorie. Une jeune pousse est peut-être née, il va falloir l’entretenir pour qu’elle grandisse dans de bonnes conditions.

Résultats complets Classement Tournoi Blaise Soglo

Hommes

1er Schénu Ayétunmobi

(Nigeria)

2è Mahussi Agbétoglo (Togo)

3è Schéwu Adéniyi (Bénin)

Dames

1ère Hassan Hussein (Nigeria)

2è Yétundé Thomson

(Nigeria)

3è Hounguè Léa (Bénin)

Championnat national

Moins 13 ans

Garçons

1er Gafarou Mouyassir

2è Adou Amir

3è Agon Ghislain

Filles

1ère Lima Chamcia

2è Dommigo Christella

3è d’Alméida Ayélé

Moins 15 ans

Garçons

1er Dassi Dave

2è Adou Amir

3è Gafarou Monyassir

Filles

1ère Ziadath Akadiri

2è Gaffarath Affo

3è Awaou Aliou

Moins 21 ans

Garçons

1er Homanmondji Daniel

2è Séréki Marouf

3è Chacha Dios

Filles

1ère Ziadath Akadiri

2è Gafarou Mariam

3è Aude Tchobo

Senior

Homme

1er Schewu Adéniyi

2è Djiman Amoussa

3è Harouna Gafarou

Dame

1ère Bola Yacoubou

2è Inès Bossa

3è Mariam Gafarou

Classement par équipe

Homme

1er Temple du son

(Cotonou)

2è Espoir (Porto-Novo)

3è Renouveau (Porto-Novo)

Dame

1er Temple du son

(Cotonou)

2è Espoir (Porto-Novo)

3è Renouveau (Porto-Novo)