La Nouvelle Tribune

Pose de la première pierre du dojo national de Judo : la Fbj immortalise la mémoire de « Bernard Ahouassou »

Espace membre

 

Dans quelques mois, sera érigé au stade de l’amitié de Kouhounou, un Dojo national  de judo  en  mémoire de Bernard Ahouassou , premier président de  la Fédération béninoise de Judo ( Fbj) et le père fondateur du judo béninois. La pose  de la première pierre a eu lieu  vendredi dernier.

L’ enceinte  du stade de  l’amitié de Kouhounou  a servi de cadre vendredi  dernier  à la  pose  de la première pierre du dojo national en mémoire de ‘’Bernard Ahouassou’’, occasion pour les partenaires français de réitérer leur soutien au Président de la Fédération béninoise de Judo (Fbj), Rodrigue Kpotchémé. La construction du  Dojo national «Bernard Ahouassou »  est initiée  par la Fédération pour pouvoir immortaliser  le père fondateur du judo béninois et surtout le premier président de la Fbj, qui depuis le 11 novembre 2011 est passé de vie à trépas. «C’est un grand jour qui se lève sur le sport béninois en général et celui du judo en particulier. Ce vendredi 03 août 2012 sera gravé à jamais dans les annales du judo béninois» a  déclaré  le président de la Fbj. Il   n’a pas  manqué de remercier les partenaires français qui ont œuvré pour  que  ce projet  soit une réalité. Situé entre le Tennis Club de Kouhounou et le Palais des Sports de Cotonou, ‘’le Dojo Bernard Ahouassou’’ va contenir deux surfaces de tatami, des vestiaires, des douches, des bureaux, des salles de réunion, de gym et d’attente. «Le contrat a été signé avec les autorités du stade, le ministère et le Comité National Olympique pour une durée d’une vingtaine d’année renouvelable autant de fois. » a  tenu à souligner le président Kpotchémé. Quant à  Armand Oussou, l’un des partenaires de ce projet,  il  a affirmé  que  ce  Dojo  n’ apportera  que du  bonheur au judo béninois. C’est le même son de cloche du côté de Jacques Baylé et Guy Smaily qui  sont  très  émus de participer à cette pose de première pierre. « Ce Dojo  va changer la vie des pratiquants. Quand on a un tel joyau, cela  change la vie» a renchéri Jacques Baylé et à Guy Smaily de conclure «la vision du Président Kpotchémé est à féliciter et à encourager. D’ici à quelques mois, nous serons de retour pour nous entraîner dans ce dojo». Ce joyau d’un coût non encore défini permettra aux pratiquants béninois de s’entraîner dans de bonnes conditions afin d’améliorer le niveau de jeu des judokas béninois  dans les compétitions internationales. Pour finir, le Président Rodrigue Kpotchémé  lance un appel  vibrant au peuple béninois, aux opérateurs économique à  soutenir ce projet  pour que la réalisation de cet édifice soit une réalité.

Quelques impressions  des participants après la pose de la première pierre

Guy Smaily, Membre de la délégation Française
«C’est un plaisir pour moi  d’avoir pris part à cette pose  de première pierre. Je sens que cette pose de première pierre  donnera un élan particulier au judo béninois. La vision du Président de la Fédération béninoise de Judo est à encourager. D’ici à quelques mois, nous serons de retour pour nous entraîner dans ce dojo

Raphaël, Membre de la délégation Française
« C’est émouvant dans les paroles du Président de la Fbj. La mise en place de ce dojo apportera beaucoup de chose au judo béninois et ce sera une nouvelle histoire  qui va commencer pour le judo béninois. Pour notre part, nous apporterons notre soutien pour que ce rêve soit une réalité. Nous sommes très émus d’être présents au Bénin. C’est pour la première que nous vivons une telle émotion.»

Rodrigue Kpotchémé, Président de la Fédération Béninoise de Judo
«C’est un grand jour qui se lève sur le sport béninois en général et celui du judo en particulier. La pose de la première pierre  du dojo «  Bernard Ahouassou » est très signifiante. Dojo « Bernard Ahouassou », c’est immortaliser  sa mémoire puisqu’il fut le père fondateur du judo béninois et surtout le premier Président de la Fbj…Je tiens à remercier les partenaires français qui ont pesé de tout leur poids pour la réalisation de ce dojo »