La Nouvelle Tribune

Construction d’un centre de formation de Judo dans les Collines : Glazoué bientôt dotée d’une infrastructure moderne

Espace membre

La commune de Glazoué sera  dotée dans  quelques mois un  centre de formation de judo. Les initiateurs de ce projet  sont  allés le présenter mardi dernier  au ministre des sports, Didier Aplogan.

La commune de  Glazoué, située dans  le département des Collines, sera  dotée dans quelques mois, d’un centre de formation  de judo.  C’est dans ce cadre qu’une  forte délégation des initiateurs du projet Judo-Bénin 2012 est allée le présenter mardi dernier  au ministre de la jeunesse des sports et des loisirs, Didier Aplogan, Ce projet  a  eu l’adhésion de la première autorité du sport béninois. A la sortie de l’audience qui a duré environ une heure d’horloge, le parrain du projet Edmond Agoua s’est dit heureux de cette rencontre fructueuse avec le ministre des sports et surtout de son engagement personnel. Selon l’honorable Edmond Agoua, ce qui motive son engagement dans ce projet est parti d’un simple constat, son amertume de voir chaque fois le football béninois se tailler la part du lion en matière d’appui financier au détriment des autres disciplines dont le judo qui fait figure de parent pauvre. Hounsou Armand, initiateur principal du projet, a de son  côté déclaré que cette initiative est partie de sa détermination à accompagner le judo béninois à travers l’installation de ce projet dénommé Judo-Bénin 2012. L’implantation de ce centre de formation à Glazoué vise  la formation à la base  et le renforcement des capacités des  différents acteurs impliqués dans le développement  de cette discipline.  Quant à Guy Smaïly, expert de Judo 7ème Dan et Raphael Pecher président  de l’Association Française « Judo-Bénin 2012 », le déplacement du Bénin a effectivement pour but de venir aider le judo béninois à retrouver ses lettres de noblesse au rang des nations qui se réclament nations de Judo. C’est donc une obligation pour ces derniers de confirmer leur promesse d’équiper régulièrement la Fédération Béninoise de Judo en matériels et équipements de judo. Le président de la Fédération Béninoise de Judo (Fbj), Rodrigue Kpochémé cette rencontre avec le ministre Didier Aplogan  a été vraiment bénéfique pour  la fédération dont il à la charge compte tenu de l’engagement pris par  le ministre des sports de les accompagner .Ce qui d’ailleurs démontre de la détermination de la Fbj à rentrer en possession dans les tout prochains jours de ses équipements en souffrance au port autonome de Cotonou et à l’aéroport international Bernardin Gantin.
Il faut signaler que  cette délégation séjourne depuis le week-end dernier  au Bénin. Elle est venue de Clermont Ferrand.Au cours de leur séjour, les membres de la délégation feront du tourisme dans tout le Bénin et profiteront pour faire un stage de deux jours pour les entraineurs et officiels techniques0. Ce stage sera  sanctionné par le passage de grade aux ceintures noires 3ème et 4ème et 5ème Dan .  Cette  délégation, avant son retour en France, procèdera  à la pose de la première pierre  de la construction du dojo national dénommé «Ahouassou Bernard », premier président de la FBJ décédé en 2011 sur fond propre du président de la FBJ. Il y aura  également la semaine prochaine, la pose de la première pierre du centre de Judo  «Judo-Bénin 2012 ». Désormais la FBJ recevra tous les  deux ans des dons et équipements de la part des initiateurs de ce projet Judo-Bénin 2012 et elle aura aussi à envoyer chaque année des pratiquants et entraineurs en France pour des stages de renforcement.