La Nouvelle Tribune

Dossier spécial 18è championnats d’Athlétisme : les athlètes béninois promettent des surprises

Espace membre

A ces 18èmes championnats seniors d’Afrique d’athlétisme, environ soixante dix d’athlètes béninois vont s’aligner sur les différentes épreuves. Pour cela, ils se sont bien préparés pour offrir de très belles choses au public béninois en général et à celui de Porto-Novo en particulier. 

Soixante quatre d’entre eux ont pris part au tournoi de la solidarité qui s’est déroulé les 18, 19 et 20 mai derniers à Ouagadougou au Burkina-Faso. Classés troisième sur cinq pays participants à l’issue du tournoi, ils sont revenus au bercail avec vingt trois (23) médailles dont onze (11) en Or. Depuis le 1er juin dernier, ils ont quitté le stade de l’amitié où ils étaient regroupés pour la préparation de ces championnats. Désormais, ils sont à Porto-Novo où ils continuent leurs préparations dans des conditions plus ou moins bonnes. «Tout se passe bien.  Tout ce que les dirigeants ont prévu pour nous n’est pas mal.», explique Allassane Bentille qui s’alignera lors de cette compétition sur les 5000 m et les 1500 m dames. Elle ajoute :«Il y a une évolution par rapport aux années antérieures où on prépare des compétitions de façon isolée chacun dans son coin. On se réunit la veille, on ne se connaît pas. Tu veux courir les 1500 m avec ta compatriote mais tu ne connais pas comment elle court pour que vous puissiez échanger des mots et vos expériences. Dans ces genres de course, il faut se connaître pour savoir comment les gérer. Cette année, on est ensemble et on apprend à mieux se connaître». Les entraînements se poursuivent bien. «Je suis toujours sur la piste pour la ronde. «Je m’efforce chaque jour  à faire la même chose. Ainsi, même si je ne décroche pas la médaille d’Or aux championnats d’Afrique, je suis en mesure de prendre la médaille d’Argent ou celle de Bronze», confie Adam Mahomet qui sera sur les 3 000 m steeple. «Je ferai tout pour avoir le minima qu’il faut, pour participer au mondial juniors de Barcelone», fulmine-t-il. Les moyens techniques, financiers et matériels sont mis à leur disposition. «Tout se passe bien du côté de l’encadrement et le matériel est disponible dans la mesure du possible», déclare Mahomet. Confiance qu’ils peuvent avoirs des médailles, Allassane Bentille lâche: «Je demande à tous les Béninois de compter sur ma victoire» avant de conclure: «Je pense aussi que nous allons avoir des médailles là où personne ne s’y attend. Il y aura de surprise lors de ces championnats d’Afrique».

Tous les articles du dossier spécial 18è championnats d’Athlétisme :