La Nouvelle Tribune

Et si Manuel Amorros emboîtait le pas à Michel Dussuyer

Espace membre

Que de gâchis ! 

Le Bénin  a perdu en février 2010 l’un des meilleurs entraineurs que les Ecureuils du Bénin ont eu. Michel Dussuyer désormais actuel  sélectionneur national du Syli National de la Guinée Conakry avec qu’il est en train  de  faire un excellent travail. Son limogeage de la tête des Ecureuils du Bénin, au lendemain de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) Angola 2010, est toujours mal  ressenti par les Béninois. Michel Dussuyer, à la veille de chaque match officiel, annonce plus de deux mois à l’ avance sa feuille de route. Après, il fait un  tour dans les pays où évoluaient les joueurs professionnel et partait aussi à la découverte de nouveaux pour renforcer certains compartiments de l’équipe nationale. Dès son retour à Cotonou, il rend publique sa liste  et  organise une conférence de presse pour donner des explications sur ses choix . C’est quelqu’un qui est ouvert aux journalistes sportifs et  critiques construites de ces derniers. Il ne fuit  pas la presse comme le fait allègrement Manuel Amoros. Son bureau est toujours ouvert à toute personne qui désire avoir  des informations sur tel ou tel joueur. De plus, Dussuyrer est quelqu’un qui protège ses joueurs et leur fait confiance. Il est  rigoureux  sur le plan disciplinaire. Il aime prendre des risques pendant les rencontres de grande envergure. C’est  lui qui a découvert  Mohamed Aoudou. Il  l’a  lancé  contre les Black Stars du Ghana, au stade de l’amitié de Kouhounou lors des éliminatoires  de La Coupe d’Afrique des Nations (Can) Angola 2010. A peine  qu’il ait entré sur le terrain, il a marqué le seul but  de la rencontre. La victoire  de la  sélection nationale du Bénin contre les  coéquipiers de Michael Essien a ouvert au Bénin la porte de la Can 2010. Depuis la sortie fracassante de Aoudou contre le  Ghana, il est devenu, depuis  ce moment, un joueur important dans le dispositif de Dussuyer.  Alors qu’attend  donc Manuel Amoros pour emboîter les pas Michel Dussuyer ?