La Nouvelle Tribune

De retour de Ougadougou: les athlètes béninois félicités par le ministre des sports

Espace membre

Après avoir honoré le Bénin à la 20è édition du tournoi de la solidarité d’athlétisme qui s’est déroulée du 18 au 20 mai dernier à Ouagadougou, les athlètes béninois ont reçu, hier au stade de l’amitié de Kouhounou, les encouragements du ministre Didier Aplogan.

Classés troisième sur cinq pays participants à l’issue du tournoi de la solidarité avec  vingt trois (23) médailles dont onze (11) Or, les athlètes béninois ont confirmé que l’espoir est permis pour les 18èmes championnats d’Afrique d’athlétisme seniors de Porto-Novo. Et pour les encourager à continuer le travail, le ministre de la jeunesse des sports et des loisirs Didier Aplogan est allé hier les féliciter au stade de l’amitié où ils sont internés depuis quelques mois. L’occasion a été saisie par Richard Assah, entraîneur national et chef de la délégation béninoise, pour exprimer les difficultés rencontrées depuis Cotonou jusqu’à Ouagadougou. D’abord l’état du bus qui a transporté les athlètes n’a pas permis à la délégation de faire le déplacement à temps. Ensuite, le confort des athlètes dans le bus a été mis en exergue par Benjamine Padonou l’une des représentants des heureux du jour. Elle a aussi fait savoir qu’il y a eu de problèmes au niveau de la restauration. Face à ces problèmes, Kassim Amadou Inoussa, le second représentant des athlètes indique qu’il faut «féliciter le chef de la délégation et les dirigeants» qui les ont accompagnés. Ils ont été d’un grand secours pour les athlètes qui sont pour la plupart des cadets et juniors surtout pour ceux qui effectuaient leur premier voyage. Cela a permis aux athlètes de donner le meilleur d’eux-mêmes. Benjamine Padonou a invité le gouvernement à mettre plus de moyens à leur disposition afin que la mise au vert prévue pour le 1er juin à Porto-Novo se fasse dans les meilleures conditions. Aussi, Richard Assah a sollicité l’aide du ministre pour voir comment gérer le cas des athlètes inscrits dans les écoles à Cotonou et qui doivent aller au Bac et au Bepc. Du bref bilan fait de la participation du Bénin à ce tournoi de Ouagadougou, il en ressort, selon Assah, que pour la première journée (vendredi dernier) ils ont remporté trois médailles d’Or et une médaille d’Argent aux lancés de poids. Deuxième journée, ils ont eu six médailles d’Or et la dernière journée, ils ont décroché deux autres médailles Or. Pour le ministre des sports, «c’est la première fois que le Bénin fait tant d’efforts dans une discipline sportive». Mais, il a rassuré que tout est en train d’être mis en œuvre pour que la préparation pour les 18èmes championnats d’Afrique se déroule dans de bonnes conditions. «Ce n’est pas bon d’arrêter en si bon chemin», a affirme Didier Aplogan avant de les encourager à plus d’ardeur et de détermination. Et pour les remobiliser, une enveloppe financière leur a été offerte. Des indiscrétions faites auprès de ces athlètes,  c’est une somme de cinq cent mille  (500 000) fcfa qui serait le pactole remis  par le ministre. A présent, tous les regards sont donc résolument tournés vers les 18èmes championnats d’Afrique d’athlétisme qui se dérouleront, à Porto-Novo, du 26 juin au 1er juillet 2012.