La Nouvelle Tribune

La montagne a accouché d’une souris

Espace membre

(Amoros confirme la liste à polémique) Le sélectionneur national du Bénin , Manuel Amoros a eu ,vendredi dernier à Porto-Novo lors de la conférence de presse, toutes les peines de ce monde pour justifier certains choix de joueurs.

Vendredi dernier, au siège de la Fédération béninoise de Football ( Fbf) à Porto-Novo, le sélectionneur national du Bénin, Manuel Amoros , a passé une journée difficile. La conférence de presse qu'il a animée à propos de la liste à polémique a révélé au grand jour les tares du technicien français. Concernant la non sélection de certains joueurs pour les prochains matches du Bénin l'entraineur s'est expliqué. Ainsi des joueurs attendus, des spectateurs seront absents pour les rencontres Bénin # Mali et Rwanda # Bénin des éliminatoires de la Coupe du monde Brésil 2014 et la rencontre Bénin # Ethiopie retour de la Coupe d'Afrique des Nations ( Can) Afrique du Sud 2013. Il s'agit de Mouritala Ougoubiyi, qui « est un joueur qu'on ne peut récupérer qu'avant le 28 mai ». Il a poursuivi en ses termes : « Après maintes réflexions, j'ai peur qu'il ait une fatigue morale». Cet argument avancé a été balayé du revers de la main par les reporters sportifs. Pour Yoann Djidonou , il a affirmé qu' il n' a pas eu un comportement professionnel en Ethiopie en ne portant par ses gangs pour l' échauffement. Il a fait signifié que pour le cas de Réda Johnson, qu' il y a une absence de motivation de sa part et qu' il ne décroche pas ses coups de fil. S'agissant de la convocation de Anicet Adjamonsi et de Abou Maiga, il a dit de leur accorder une seconde chance. Enervé par les multiples questions des journalistes, le technicien français a dit qu'il a fait déjà son choix et qu'il l'assume. Pour ceux qui sont toujours septiques, il les a invité à attendre pour faire le bilan après. « Le Bénin a les compétences et les valeurs pour aller à l'affront des deux compétitions» a lâché le président de la Fédération béninoise de football ( Fbf) , Ajorin Moucharafou. Pour lui, « la tempête jaune est de retour ».

Natitingou, lieu d'entraînement des Ecureuils

Le président Ajorin Moucharafou a confirmé que les Ecureuils du Bénin vont se préparer à Natitingou. Le stage de préparation de la sélection national démarre donc ce jour avec les vingt (20) joueurs convoqués par Amoros. Après cinq jours de mise au vert, un match amical aura lieu le 26 mai contre les Etalons du Burkina –Faso à Ouagadougou. Il faut signaler que le stade de la commune Natitingou a été doté lors de la célébration du 51ème anniversaire du Bénin d'un gazon synthétique. Natitingou a un relief plus proche de celui de Kigali, a précisé le président de la Fbf.

Les explications de Manuel Amoros sur certains choix de joueurs

Les joueurs non sélectionnés

Salomon Junior
Pour Manuel Amoros,Salomon Junior a été pris de tout temps en Ethiopie. De plus, il a déclaré que le sociétaire de l' Asec Mimosas d'Abidjan de la Côte d'Ivoire a un temps de jeu court dans son club.

Yoann Djidonou
Le sélectionneur national du Bénin a affirmé que le gardien de but Yoann Djidonou a eu un comportement non professionnel en Ethiopie. Pour lui , le fait de ne pas porter ses gangs pour s'échauffer lors du match aller du 1er tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations ( Can) Afrique du Sud 2013, est une faute grave. C'est pour cela qu'il a été sanctionné. Mais selon certaines sources proches du joueur, ce dernier a nié les faits à lui imputer par Amoros. D'autres disent que les explications du technicien français ne tiennent pas et que c'est ces explications sont confuses et légères.

Emmanuel Imorou
Pour le cas de Emmanuel Imorou, l'entraîneur Manuel Amoros a déclaré que ce dernier l' a averti qu' il veut se marier

Mouri Ogoubiyi
« C'est un joueur qu'on ne peut pas récupérer avant le 28 mai. Après maintes réflexions, j'ai peur qu'il ait une fatigue morale et non physique » a déclaré Manuel Amoros. De plus, il n'a pas manqué de reconnaître que « Mouritala Ogoubiyi est un joueur important pour son club ». Il a fait signifier que « quand on a une saison assez longue », il aura des problèmes de concentration et de volonté. Or, le club dans lequel évolue le joueur le plus titré du Bénin, Nîmes, a validé le 18 mai dernier son billet pour la montée en ligue 2. Alors la formation de Mouri n'a plus d'autres challenges à relever et qu'il livrera dans deux semaines un match de championnat non moins important. Toujours dans ce mois de mai, il y aura une journée Fifa où les joueurs qui sont dans les championnats africains et européens sont livrés par leur club respectif pour disputer les matches amicaux. Comme on le constate avec les arguments évoqués ci-dessous, si les dirigeants veulent que Mouritala Ogoubiyi jouent les trois rencontres des éliminatoires de la Can Afrique du Sud 2013 et du Mondial Brésil 2014 du mois de juin, ils peuvent utiliser leurs relations pour contraindre les responsables de Nîmes à lâcher l' ex – sociétaire des Dragons de l'Ouémé. Ne pas le faire, c'est une fuite de responsabilité de leur part. Il faut signaler que Mouri Ogoubiyi a inscrit sept (07) dans son club et a fait des passes décisives.

Réda Johnson
Le sélectionneur Manuel Amoros a déclaré que Réda Johnson manque de motivation supplémentaire et que sa performance en Ethiopie n'est pas bonne. Il a tenu à préciser que ce dernier a refusé de lui répondre au téléphone. On se demande alors si cela est vrai ou faux. Si tant est que Amoros veut voir Réda Johnson, il peut faire des démarches vers les responsables de son club pour voir comment ce joueur se comporte dans sa formation.

Le retour de trois « cadres » des Ecureuils du Bénin

Anicet Adjamonsi
Manuel Amoros a indiqué que le retour de Anicet Adjamonsi en équipe nationale découle de trois éléments fondamentaux à savoir : la valeur du joueur, la discussion avec son entraîneur et ses nouvelles statistiques qui sont encourageantes. Il a dit également que le Bénin manque cruellement d'arrière latérale gauche et qu'avec le mariage de Emmanuel Imorou, il a dû l'appeler pour suppléer Imorou. Il a même déclaré qu'il faut lui accorder une nouvelle chance.

Abou Maïga
Le patron de l'encadrement technique des Ecureuils du Bénin a affirmé au cours de sa conférence de presse vendredi dernier à Porto-Novo que Abou Maïga est un joueur technique et de profondeur. Selon Amoros, il a marqué beaucoup de but dans son club et peut créer des espaces pour ses coéquipiers et donner des balles de but à Stéphane Sessègnon. Il a même invité les Béninois à lui accorder une nouvelle chance.

Romuald Boco
Selon Manuel Amoros, Romuald Boco est un joueur qui a des qualités techniques et qui a une bonne touche technique. Il peut donner des passes lumineuses à Stéphane Sessègnon.

Les nouveaus venus

Jordan Adéoti
Manuel Amoros a dit que Jordan Adéoti est un joueur polyvalent qui peut apporter beaucoup à l'équipe nationale mais il est un milieu défensif de formation.

Christopher Glombar
Latéral droit formé aux Girondins de Bordeaux et évoluant actuellement à Reims, le doute plane toujours sur sa venue au Bénin. Son club n'est pas prêt le laisser. Selon le président Anjorin Moucharafou , le joueur est d'origine béninoise et que son origine remonte à la 3ème génération. Reims est en train de sentir la montée en ligue 1 française. Il faut signaler que le président Anjorin a rassuré que les pourparlers continuent avec les responsables de Reims. Ces responsables de Reims menacent de rompre le contrat avec lui s'il s'entête à venir au Bénin.

Aka Salomon Wisdom et Babatoundé Bello
Manuel Amoros a dit que Aka Salomon Wisdom et Babatoundé Bello sont des joueurs techniques et physiques qui peuvent beaucoup apporter aux Ecureuils du Bénin. A propos du choix de ces deux joueurs, il a dit qu'il veut apporter à sa manière, sa touche technique en milieu de terrain. Pour le cas du joueur Aka Salomon Wisdom , il a dit qu'il l' a vu évolué sur le net. Quelle aberration de sa part ? Un entraîneur qui se dit professionnel n' a même pas pu aller voir le joueur dans son club. Il s'est donc contenté de l'internet pour dire que le joueur est en forme. Les Béninois vont donc apprécier le 03 juin prochain, à Kouhounou les Ecureuils, lors du match contre les Aigles du Mali.

Liste des 20 joueurs convoqués par Manuel Amoros

Gardiens:
1-Fabien Farnolle (Clermont Ferrand)
2- Guillaume Bèmènou (So Chambery)
3- Saturnin Allagbé (Aspac)
Défenseurs:
4- Khaled Adénon (Le Mans)
5- Jordan Adéoti (Colomiers)
6- Arsène Menessou (As Eupen)
7- Anicet Adjamonsi (St Colomban Locminé)
8- Christopher Glombart (Reims) ou Nabil Yarou
(Aspac)
9- Romuald Bocco (Sligo Rovers)
Milieux:
10- Stéphan Sessegnon (Sunderland)
11- Djiman Koukou (Belenenses Portugal)
12- Jocelyn Ahoueya (Beauvais France)
13- Nouhoum Kobena (Fc Kooteepee Finlande)
14- Aka Salomon Wisdom (Valencia Maldives)
15- Pascal Angan (Wydad Casablanca)
16- Babatoundé Bello (Fc Zilina)
17- David Djigla (11 Créateurs)
Attaquants:
18- Abou Maïga (St Colomban Locminé)
19- Michaël Poté (Dynamo Dresden Allemagne)
20- Razack Omotoyossi (Sc Zamalek)