La Nouvelle Tribune

Real Madrid # Bayern Munich : le défi munichois

Espace membre

Après une victoire à domicile mardi dernier, le Bayern Munich effectue un périlleux voyage à Madrid ce jour pour défier le Real Madrid à Bernabeu pour le compte de la manche retour des demi-finales de la compétition

Pour les Merengue, la tâche de ce soir est claire: rendre invivable l’antre de Bernabeu à des Munichois déterminés à aller chercher le strapontin pour une finale à domicile. La mission est délicate pour le Real Madrid qui rêve d’un doublée championnat et ligue des champions. Pour le championnat, l’affaire semble plié. Les Madrilènes comptent sept (7) points d’avance sur leur rival Barcelone à quatre journées de la fin. C’est donc en C1 que tout reste à jouer. Ils n’ont plus droit à l’erreur puisqu’au match aller à l’Allianz Arena, le Bayern les a battus par  2 buts à 1. Pour les Munichois, c’est le seul trophée qu’ils peuvent soulever cette saison. En Bundesliga, le Borussia Dortmund est déjà assuré de conserver le titre quel que soit les résultats des prochaines journées.

Dans ce duel de fauves en mal de trophée, la fraîcheur sera sûrement du côté des Bavarois. Ce week-end, pendant que le Real Madrid mettait toutes ses armes dans la bataille qui l’opposait au Fc Barcelone pour l’attribution du titre de champion d’Espagne, le club allemand a pu se ménager en vue de ce match retour. Au coup d’envoi de la rencontre Bayern # Brême samedi dernier, on ne comptait que trois «rescapés» du match aller: Neur, Schweinsteiger et Luiz Gustavo tandis que Ribéry, Kroos et Gomez sont entrés en seconde période. De plus, les Merengue ont dépensé assez d’énergie avant de battre lors du classico leur éternel rival pour la première de l’ère Mourinho.

Attention à Cristiano

Mais, le «Special one» peut compter sur le Brésilien Ricardo Kaka qui a eu moins de temps de jeu que les autres cette saison. Dans la conservation de la balle et au niveau des relances, il sera précieux surtout que samedi dernier, Di Maria a été transparent lors du classico. Dans la rencontre de ce soir, le Real Madrid part avec les faveurs des pronostics même si le Bayern Munich débutera avec un but d’avance. Cette saison, la citadelle du Real reste difficile pour les adversaires puisque la ligne d’attaque s’y est montrée plus efficace. La clé de cette rencontre peut être Cristiano Ronaldo. Auréolé de sa victoire pour une fois sur Messi samedi dernier, le Portugais est en confiance. Son influence sur le jeu madrilène a été déterminante cette saison et il a été décisif. Avec quarante deux (42) buts en championnat, il apparaît comme une machine à marquer. Mais, quand il commence à se mélanger les pédales, le club espagnol peine à trouver son rythme.
Le suspense reste entier et le Bayern est à 90 minutes de faire mentir ceux qui  prédisent une finale entre le Fc  Barcelone et le Real Madrid.