La Nouvelle Tribune

Gestion du football au Bénin : des acteurs dénoncent le non respect des engagements

Espace membre

(Des rebondissements  en vue) «Attirer l’attention de l’opinion publique sur les errements  observés  ça et là  dans la gestion des affaires du football au Bénin ». Tel est le but  visé par certains acteurs du football béninois en rendant public un communiqué de presse. Ces acteurs, soucieux  du  développement du football  béninois, ont  dénoncé la manière dont le sélectionneur national Manuel et  son  adjoint ont été recrutés. 

Pour eux, «le recrutement d’un entraîneur  national  sans aucune expérience technique, assisté d’un adjoint expatrié aussi sans expérience, constitue entres autres  «une source de gaspillage des ressources de l’Etat à un moment où l’Etat éprouve d’énormes difficultés financières». Ils  n’ont  pas  manqué de constater avec consternation  que  le ministère de la jeunesse des sports et des loisirs (MJSL) s’est substitué à la Fédération béninoise de football (Fbf) «pour agir en ces lieux et place» au lieu de subventionner la Fédération et non les clubs privés. Ils ont révélé  que «les championnats se déroulent sans aucune homologation des  matches, des équipes jusqu’à la 7ème journée n’avaient pas  de licence pour les joueurs» et ont précisé que les engagements pris  par l’autorité de tutelle  pour permettre à certains clubs de prendre part aux championnats  n’ont pas été respectés.  Il  faut  signaler  que les juridictions de  notre  pays  ont été  saisies  pour trancher  certaines affaires. Alors, la crise au sein du football n’est –elle  pas  en train de connaître  un nouveau  rebondissement?