La Nouvelle Tribune

Investissement en Loi Pinel : Développer son patrimoine pierre en se défiscalisant

Espace membre

Applicable depuis le 1er septembre 2014 dans le but de relancer l’offre en logements, la loi Pinel vous fait bénéficier d’avantages fiscaux pour l’investissement dans un bien immobilier locatif. En effet, contre la mise en location de votre logement pendant une durée déterminée au préalable, vous avez la possibilité d’imputer à vos revenus globaux un pourcentage du montant total de votre investissement afin de diminuer votre IR.

Détails sur la défiscalisation et la durée d’engagement

Avec la loi Pinel, 2% du montant total de votre investissement sont imputés à vos revenus globaux, venant ainsi alléger votre impôt sur le revenu. Cet avantage fiscal reste toutefois limité dans le temps. Vous avez en effet le choix de mettre en location votre logement pendant une durée de 6 ou 9 ans. Cette période de défiscalisation est prorogeable de trois ans si vous choisissez un engagement de 6 ans.

Après les 9 ans de mise en location, sachez que vous avez encore la possibilité de prolonger votre engagement de 3 ans. Cependant, seulement 1% du montant de votre investissement sera pris en compte dans le calcul de défiscalisation pendant ces trois nouvelles années.

Ainsi, pour résumer, vous pourrez imputer à vos revenus globaux :

  • 12% du montant de l’investissement pour une mise en location de 6 ans ;
  • 18% pour 9 ans ;
  • 21% pour 12 ans.

Les conditions requises pour bénéficier de la loi Pinel

La loi Pinel impose le respect de certaines conditions afin de prétendre à l’obtention d’avantages fiscaux.

Le montant de l’investissement ne peut excéder 300 000€HT et vous ne pourrez réaliser plus de deux investissements loi Pinel chaque année. L’acquisition ne peut porter que sur un bien :

  • Neuf, en état futur d’achèvement ou ancien nécessitant des travaux de rénovation ;
  • Respectant les normes énergétiques BBC ou RT2012 ;
  • Situé dans une zone Pinel.

En plus des conditions d’investissement, la loi Pinel porte également un intérêt sur la location :

  • Le bien doit être mis en location dès la première année d’acquisition et ce, de façon effective et permanente, pendant au moins 6 ans ;
  • Le bailleur s’engage à respecter le plafond des loyers fixé par la loi Pinel selon les zones, ainsi que le plafond des ressources du locataire ;
  • Le bien doit être loué à titre de résidence principale.

Des avantages supplémentaires

Tout d’abord, en choisissant d’investir par le biais d’un prêt immobilier, vous pourrez imputer à vos revenus locatifs les charges d’intérêts. Il s’agit là du meilleur moyen de financement en loi Pinel puisqu’il vous permet à la fois d’optimiser votre fiscalité et de placer vos liquidités (sur un contrat d’assurance-vie, par exemple), plutôt que de les investir dans la pierre.

Outre la défiscalisation, investir dans l’immobilier locatif vous permettra de préparer votre retraite en percevant des loyers. L’avantage donné par la loi Pinel réside dans le fait que la probabilité de mise en location de votre bien est proche des 100 %. En effet, situé dans une zone Pinel, votre bien fait face à une forte demande locative et est de plus proposé à la location à un prix inférieur à celui du marché (plafonnement des loyers Pinel).

Également, la loi Pinel permet de louer votre bien à un membre de votre famille, qu’il soit ascendant ou descendant, avec pour seule limite imposée : la possession d’un foyer fiscal différent du vôtre.

Enfin, pour un niveau d’investissement inférieur, la loi Pinel est accessible via une certaine catégorie de SCPI : les SCPI fiscales Pinel. Vous avez alors la possibilité de vous défiscaliser tout en touchant des dividendes en fonction des loyers et des revenus financiers qu’aura collectés la SCPI. Par cet investissement, vous profitez ainsi de la loi Pinel sans avoir à gérer l’acquisition et l’entretien de logements, leur mise en location et le risque locatif.