La Nouvelle Tribune

Ecole nationale des douanes : port de galons à 111 élèves préposés des douanes promotion 2010

Espace membre

111 élèves préposés des douanes ont reçu le vendredi dernier à l’Ecole nationale des douanes à Porto-Novo leurs attestations de fin de formation et leurs galons au terme d’une formation professionnelle théorique à l’Ecole nationale des douanes du 04 avril au 24 octobre 2011 et d’un stage pratique dans les unités douanières du 14 novembre 2011 au 13 août 2012, sanctionné par la rédaction et le soutien d’un rapport de stage du 14 au 29 août 2012.

C’est à la faveur d’une cérémonie officielle de fin de formation et de port de galons de ces élèves préposés des douanes promotion 2010 qui a eu pour cadre la devanture de l’Ecole nationale des douanes de Porto-Novo. Y ont pris part, parents, amis sympathisants des récipiendaires, de même que la hiérarchie douanière et divers invités pour la circonstance.  Au départ, 163 élèves recrutés ont été assujettis à la formation militaire commune de base, a rappelé le directeur de l’Ecole nationale des douanes Raoul Afoudah, avant de préciser que pour des raisons diverses, 154 ont pu prendre réellement part à la formation théorique et pratique. Selon le directeur Raoul Afoudah, sur la base des travaux du jury de délibération en sa séance du jeudi 30 août 2012, 43 élèves ont été recalés et 111 ont été admis, ce qui fait un taux de 72,07%. « En cultivant la vertu de la discipline et du souci du travail bien fait, bon nombre d’entre vous sont déjà promis à une très belle carrière » a-t-il rassuré. Pour terminer, le directeur de l’Ecole nationale des douanes a affirmé que son rêve le plus profond, est de voir doter l’Ecole nationale des douanes, qui est aujourd’hui dans un état austère, d’infrastructures adéquates. Quant au ministre de la culture représentant son homologue des finances, il a dit que cette cérémonie est l’aboutissement de deux années académiques d’efforts et de surcroît le début d’une nouvelle mission de la mise en pratique effective des enseignements reçus. « Je vous exhorte à prendre les dispositions nécessaires pour corriger certaines lacunes peu recommandables qui s’observent. Désormais, l’argument de l’ignorance de la nouvelle réglementation ne peut plus vous dédouaner en cas de mauvaise d’application de la nouvelle réglementation » a déclaré Jean Michel Abimbola. Le directeur général des douanes et droits indirects Théophile Soussia, a précisé pour finir que les nouveaux récipiendaires ne seront pas affectés par l’administration douanière car ils choisiront à l’exception des six premiers qui bénéficieront de cadeau spécial, leurs postes d’affectation. La cérémonie  s’est terminée par un défilé des nouveaux récipiendaires.