La Nouvelle Tribune

Le gouvernement béninois signe deux accords de coopération avec la chine

Espace membre

Deux accords de coopération économique et technique viennent d’être signés entre le Bénin et la République populaire de Chine.

La salle de conférence du ministère des affaires étrangères a servi de cadre dans l’après midi de ce mardi pour la signature de deux accords de coopération économique et technique entre Nassirou Arifari Bako, ministre béninois des affaires étrangères et Tao Weiguang, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine près le Bénin. Après avoir procédé à la traditionnelle cérémonie d’apposition des signatures et paraphes aux bas des documents les deux personnalités n’ont pas caché leur satisfaction pour cet acte qui vient une fois encore confirmer l’excellence des liens d’amitié et de coopération qui unissent les peuples béninois et chinois. Le montant de ces accords s’élève à soixante millions de Yuans Renminbi (environ cinq milliards soixante dix-neuf millions de Fcfa) à titre de don et cent trente millions de Yuans Renminbi (environ onze milliards quatre millions de Fcfa) à titre de prêt sans intérêt. Lesquels seront affectés au financement des projets retenus par les deux pays à l’issue de consultations bilatérales ultérieures.  Selon le ministre des affaires étrangères, la présente cérémonie intervient au lendemain de la tenue à Beijing, du 18 au 22 juillet 2012, de la cinquième conférence ministérielle du forum sur la coopération sino-africaine, à l’issue de laquelle, le gouvernement de la République populaire de Chine a décidé de doubler ses crédits en faveur des pays africains, en revoyant ainsi à la hausse son enveloppe financière qui passe de dix à vingt milliards de dollars. Ce financement permettra de soutenir entre autres, la construction d’infrastructures, l’agriculture, l’industrie manufacturière, le développement des petites et moyennes entreprises, la santé maternelle et infantile, la culture, les sports, la presse et la coopération décentralisée. Le ministre Bako informe par ailleurs que les procédures de décaissement sont accélérées pour le financement de la route Akassato-Bohicon dont les travaux démarreront avant la fin de l’année. Il s’agit d’un prêt préférentiel de huit cent millions (800.000.000) de Yuans Renminbi, soit 48 milliards de Fcfa et d’un prêt sans intérêt de cinq cent millions (500.000.000) de Yuans Renminbi, équivalent à trente milliards (30 milliards) de Fcfa. La partie chinoise, par l’entremise de l’ambassadeur Tao Weiguang a pris l’engagement de porter à des niveaux plus élevés et dans des domaines plus vastes, le nouveau partenariat stratégique sino-béninois pour le bonheur du peuple béninois.