La Nouvelle Tribune

Le Gabon et le Togo intéressés par les prestations de l’Isma

Espace membre

 

L’institut supérieur des métiers de l’audiovisuelle étend de plus en plus ses tentacules sur l’échiquier international. Après la convention de partenariat que ses responsables ont signée à Bangui le mardi 13 Mars 2012 avec le gouvernement Centrafricain pour la formation de vingt cadres de la télévision centrafricaine, Claude Ahavi, Directeur Général de l’Institut National de la Poste, des Technologies de l’Information et de la Communication (l’Inptic), établissement public sous tutelle du ministère gabonais de la Communication et de l’Economie Numérique, effectue du mardi 21 au mardi 28 Août 2012 une visite de travail à l’Isma. Objectif, dresser le cadre d’un projet de coopération visant à créer à l’Inptic un département des métiers de l’audiovisuel. Ainsi, après la République de la Centrafrique, le gouvernement gabonais est intéressé par l’expertise de l’Isma.
Par ailleurs, du mercredi 22 au jeudi 24 août 2012, le Rédacteur en chef de la Télévision privée togolaise Lcf (la seule chaîne togolaise de diffusion par satellite qui est captée à l’international), Saturnin Sassou Agbolo-Noamessi sera en visite à l’Isma dans la perspective de finaliser la convention de partenariat entre les deux structures après les deux séances de travail tenues à Lomé les samedi 21 Juillet et 04 Août 2012.
Il convient de rappeler que les cadres de la télévision centrafricaine à Cotonou depuis le mercredi 08 août dernier, suivent des formations dans les filières de journalisme audiovisuel, réalisation tv et ingénierie des métiers de l’image, du son, du montage et de la postproduction, de la gestion de la production et de l’ingénierie et exploitation des équipements audiovisuels, pour une durée de trois mois.