La Nouvelle Tribune

Le gouvernement béninois octroie un statut diplomatique à l’Ong Ama

Espace membre

La salle de conférence du ministère des affaires étrangères a servi de cadre dans la soirée de ce jeudi à la cérémonie de signature d’un accord de siège version diplomatique entre l’Agence des musulmans d’Afrique (Ama) et le gouvernement béninois.

En sa séance du mercredi 16 mai 2012, le conseil des ministres a décidé d’accorder à l’Agence des musulmans d’Afrique (Ama) un statut diplomatique pouvant lui permettre de bénéficier d’un certain nombre  de privilèges dans l’exercice de ses activités. C’est donc pour rendre effective cette décision que le ministre Arifari Bako des affaires étrangères a procédé dans la soirée du jeudi dernier, à la signature d’un accord de siège avec les responsables de cette organisation partenaire. Une occasion qui a permis à chacune des parties d’apposer son paraphe et signatures aux bas des documents pour se lancer dans une nouvelle aventure. En effet, depuis 1997 que cette organisation est aux côtés du gouvernement béninois, le premier accord de siège ne lui permettait pas de jouir de meilleures conditions dans l’accomplissement des tâches qu’elle s’est assignée. Selon le ministre Arifari Bako, la version diplomatique de l’accord de siège qui vient d’être signé permettra à l’agence d’obtenir des exonérations fiscales et douanières, des facilités administratives d’entrée et de séjour sur le territoire du Bénin, l’utilisation du salon d’honneur pour le président du conseil d’administration, le directeur général et le directeur régional de l’agence lors de leur visite au Bénin et l’immatriculation de leur véhicule dans la série «O.I». Le représentant de l’Ama, Hamide El Absodi a quant à lui exprimé sa volonté de raffermir la coopération avec les autorités béninoises et tous les autres acteurs sérieux de développement. Et réaffirme sa volonté de renforcer son action et sa contribution au développement en mobilisant plus de ressources. A la clôture de la cérémonie, un cocktail dînatoire a été offert aux participants. 

Réalisations…

Dans son allocution, le ministre Nassirou Arifari Bako des affaires étrangères est revenu dans les moindres détails sur les différentes réalisations de l’Agence des musulmans d’Afrique. Qui a fortement œuvré entre autres pour la construction, l’équipement et la gestion d’écoles, de centres de santé et de maternités; la construction de complexes scolaires, des forages de puits essentiellement en milieu rural  pour l’accès plus facile des populations à l’eau potable; l’accès à l’éducation pour l’enfance déshéritée à l’aide de prise en charge d’orphelins, la construction des lieux de culte. L’ensemble de ces activités, selon l’orateur est évalué à la somme de deux milliards huit cent millions (2.800.000.000) de Francs cfa au cours des trois dernières années. Au cours des dix dernières années, l’investissement réalisé pour l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises s’élève à douze milliards neuf cent millions (12.900.000.000) de Francs cfa pour des projets qui sont réalisés sur toute l’étendue du territoire national. A préciser que dans son mode de fonctionnement, l’Ong dispose de sept antennes situées à Cotonou, Pobè, Savè, Parakou, Kandi, Malanville, et Lokossa. A ce jour, l’Agence des musulmans d’Afrique emploie un effectif de deux cent quatre vingt (280) salariés béninois comprenant des infirmiers, des professeurs, des laborantins, des encadreurs d’orphelins, des assistants sociaux, des gardiens, des chauffeurs, des femmes de ménages, des cuisiniers, des secrétaires et techniciens de projets.