La Nouvelle Tribune

Admise Maître Conférence du CAMES : l’ex-ministre Christine Ouinsavi honorée

Espace membre

«Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années » dit-on. C’est le cas de l’ancien ministre de l’industrie et du commerce Christine Nougbodé Ouinsavi. 

Elle vient d’être déclarée admise à l’âge de 36 ans dans la catégorie des Maîtres Conférence des Universités avec la côte A comme en 2009 où elle a pu passer le cap de Maître Assistant. Puisque, selon la classification, dans l’ordre de mérite du CAMES, il y a 04 rangs communément appelés côte : A, B, C, D en décroissant. C’est à l’issue de la réunion du CAMES tenue à Abidjan en Côte d’Ivoire en juillet 2012. On se rappelle que de 2007 à 2011,  M. Christine Ouinsavi a occupé le fauteuil de ministre dans le gouvernement de Yayi. Selon des sources proches d’elle, elle a toujours poursuivi ses recherches et elle aurait régulièrement publié les résultats de ses travaux dans des revues scientifiques internationales. Pour des informations recueillies à propos de cette distinction, pour une publication à plusieurs par exemple, il faudra occuper tout au moins la troisième position parmi les auteurs avant que vous ne soyez considéré comme participant aux travaux de recherche et à la publication par le CAMES. C’est le cas du Dr Christine Ouinsavi qui a toujours occupé la première position dans la liste des auteurs. C’est ce qui lui aurait valu en réalité le mérité et la côte A que les membre du jury lui ont décernée. Rappelons qu’avant de passer d’un grade à un autre au sein du CAMES, il faut au moins trois années de recherches avec au moins six publications dans différentes revues scientifiques nationales et internationales. Signalons que l’ex ministre du commerce Christine Ouinsavi, avec ce nouveau titre, est en passe d’être Professeur titulaire des universités à un âge relativement jeune. Signalons que Christine Nougbodé Ouinsavi est Docteur en Sciences Agronomiques, titulaire d’un Master of Sciences en Sylviculture et Biologie Forestière de la Faculté d’agriculture et de Foresterie de L’Université d’Ibadan au Nigéria et Ingénieur Agronome Forestier diplômée de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université Nationale du Bénin. Elle a été la première femme béninoise primée par UNESCO-L’OREAL « For Women in Science » en 2007 pour ses travaux scientifiques. Elle est Enseignant-Chercheur à la Faculté d’Agronomie de l’Université de Parakou.