La Nouvelle Tribune

Construction des bureaux pour les enseignants de l’Uac : le Recteur Sinsin donne le premier coup de pioche

Espace membre

Les travaux de construction des bureaux pour les enseignants de l’Université d’Abomey-Calavi ont été officiellement lancés le vendredi 27 juillet dernier par le Recteur Brice Sinsin. C’était en présence des autorités à divers niveaux de la communauté universitaire.

Dans cinq mois, l’Université d’Abomey-Calavi sera pourvue d’un nouveau bâtiment de type rez-de-chaussée +2 étages (R+2) et ses enseignants de bureaux. La cérémonie officielle de lancement des travaux de construction dudit bâtiment a eu lieu ce vendredi 27 juillet. Le Recteur, Sinsin accompagné de son équipe et des enseignants a posé en présence de la communauté universitaire la première pierre et donné le premier coup de pioche  au grand bonheur des enseignants qui n’ont pas caché leur joie. Le professeur Innocent Bokossa, représentant le syndicat des enseignants a salué l’initiative qui est une première à l’Uac. Accordant le soutien des enseignants, il a formulé le vœu de voir ce projet à terme et qu’il ne devienne un éléphant blanc. D’un coût de 223 millions, la construction des bureaux des enseignants est entièrement financée sur fonds propre par le Rectorat «pour rendre hommage aux enseignants». Selon la première autorité de l’Uac, le Recteur Brice Sinsin, ce projet est «le minimum de conditions normales de travail qu’on puisse créer aux enseignants» afin qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. Eux qui accompagnent la formation des formateurs et des futurs cadres du pays. De la présentation du plan du projet de construction de l’architecte, il ressort que d’une emprise au sol d’une superficie de 760 m2, le bâtiment à construire comportera 54 bureaux individuels et trois grandes salles de professeur avec une capacité totale de 300 places répondant aux normes internationales. Un espace vert et un parking pour les enseignants sont prévus par l’architecte. Toutes choses qui, une fois le chantier à terme devraient aider à améliorer les conditions de travail des enseignants de l’Université. Précisons qu’avant la cérémonie officielle de lancement ce vendredi, les travaux avaient déjà débuté. La fouille pratiquement achevée, qu’est-ce qui peut freiner ce chantier ? «Rien, si ce n’est le financement», a précisé l’entrepreneur promettant la remise réception dans les quatre mois.