La Nouvelle Tribune

Les épreuves du Bts et du Cap lancées hier

Espace membre

 

Depuis hier les candidats à l’obtention du Brevet de technicien Supérieur (Bts) ainsi que ceux du certificat d’aptitude professionnelle (cap)  options ‘’ Aide comptable’’ et ‘’ employé  de bureau’’ restituent leurs savoirs.

Une semaine après l’examen du Bac, c’est le tour des candidats à la recherche du Brevet de technicien Supérieur (Bts) de convaincre les examinateurs et les correcteurs de leur mérite.  Le  lancement officiel des épreuves entrant dans ce cadre a été effectué, hier, au  Collège d’enseignement général de Zongo situé à Parakou et seul centre d’ailleurs du septentrion par  le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ( Mesrs), François Abiola   et sa délégation.  Au total, 5119 candidats dont 2433 filles composent dans 22 filières. Sur toute l’étendue du territoire, Ces candidats ont été répartis  dans huit centres de  composition concentrés exclusivement dans la ville de Cotonou. Il s’agit  du  Lycée Technique Coulibaly,  le collège père Aupiais,  et  les collèges d’enseignement général de  Vèdoko, Ségbèya, Houéyiho,  Akpakpa,  Zogbo (pour les candidats du sud-Bénin) et le collège d’enseignement général de Zongo (Parakou) pour  ceux du septentrion. Par ailleurs, 95% des candidats sont issus des établissements privés contre 5% pour l’Ecole nationale d’économie appliquée et de Management (Eneam), seule école publique ayant présenté des candidats. Cependant, 1410 de ces candidats composent en Comptabilité caracole, 746 en Marketing  et Action Commerciale, 695 en Banque finance d’entreprise, 479 en Management des Ressources humaines,  440 en communication d’entreprise et 2 en secrétariat Bilingue. A Cotonou, les épreuves ont été lancées au centre du  Lycée Technique Coulibaly par une délégation du cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ce centre abrite 528 candidats qui composent dans 5 filières. Après le Lycée Coulibaly de Cotonou, la délégation s’est rendue au centre du Ceg Vèdoko où composent 629 candidats. A en croire, Euphrasie Migan,  le chef dudit centre, la première journée s’est déroulée sans incident majeur.

Le Cap aussi lancé

A l’image de leurs aînés à la recherche du Bts, les candidats à l’examen du  certificat d’aptitude professionnelle composent eux  aussi depuis hier. À en croire la directrice des examens et concours, ces candidats sont au nombre de 5 624 et planchent dans deux filières. Il s’agit des filières ‘’Aide Comptable’’ et   ‘’ employé du Bureau’’.  En somme, 2365 candidates affrontent les épreuves en ‘’Aide Comptable’’ contre 2265 candidats. Quant à la filière ‘’Employé de Bureau’’,  elle enregistre  947 filles contre 65 garçons. Les 5624 candidats à l’assaut  du premier diplôme professionnel de l’enseignement technique sont repartis dans 16 centres de composition à travers toute l’étendue du territoire national dont cinq à Cotonou. La phase écrite des épreuves entrant dans ce cadre prendra fin ce mercredi. Par contre celle orale commence le Jeudi 19 Juillet et termine le lendemain. C’est alors parti pour cinq jours de composition sans interruption.  Il est à noter que les examens du  Brevet technicien Supérieur  et du certificat d’aptitude professionnelle (Cap) viennent refermer  ainsi la liste de la série d’examens nationaux inscrits au calendrier de l’année scolaire et universitaire 2011-2012.