La Nouvelle Tribune

Baccalauréat 2012 : des cas de pièces d’identité erronées relevés

Espace membre

Au cours de la dernière journée comptant pour les compositions du Bac, plusieurs cas de cartes d’identité erronées ont été identifiés. Cependant, les candidats se reposent depuis hier soir après trois jours de composition en attendant les résultats.

Hier à douze heures, un attroupement impressionnant s’observe dans les centres informatiques des environs du centre du  Ceg K. Vèdoko. Il s’agit de certains candidats  qui venaient de terminer la composition des Sciences physique, Chimique et technologique (Spct). A y voir de près, ces candidats s’évertuaient à monter de nouveaux  dossiers. Et pourquoi ?  « Nos noms sur nos cartes d’identité ne sont pas conformes à ceux qui figurent sur la liste d’émargement et les convocations. Les surveillants nous ont alors demandés de composer un dossier comportant une lettre, les photocopies de la pièce d’identité, de la convocation, de l’acte de naissance à adresser au Dob », expliquent-ils. Approchés, les responsables du centre confirment la situation et éclairent. « Nous avons recensé un nombre important de cas de pièces d’identité erronées où les noms  des candidats ne sont pas vraiment conformes à ceux figurant sur  la liste d’émargement ni sur les convocations. Mais aucun candidat n’a été renvoyé pour cela », a confié le chef du centre du Ceg  k. Vèdoko.

Les regards désormais tournés vers les résultats

Il sonnait environ 18h 30min ce mercredi au centre du collège d’enseignement général de Vèdoko. La sirène vient de retentir. C’est la fin des  compostions entrant dans le cadre du Baccalauréat  béninois, session de Juillet 2012. Enfin, un premier ouf de soulagement pour les 96 873 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire, le Bac.  Ceci,  dans les 124 centres que compte le territoire national.  Pendant dix mois, ces candidats, futurs bacheliers, malgré les intempéries et les différentes  tensions  ayant caractérisé l’année, ont  su gérer leur stress et les pressions jusqu’à la phase finale des épreuves écrites.  Depuis le lundi,  Ils ont été conviés à donner le meilleur d’eux-mêmes afin de convaincre les correcteurs à leur accorder le précieux sésame qui donne accès aux études supérieures. De façon générale pendant  les trois jours de composition, les incidents se sont faits rares. Cependant, il est rappelé que le Bac, session de juillet 2012, a été caractérisé par un taux très élevé d’absents.

Les épreuves abordables, les candidats confiants

L’examen du baccalauréat, session de juillet 2012 a pris fin dans la soirée de ce mercredi 11 juillet dans les différents centres de composition sur toute l’étendue du territoire. Dans les centres de composition sillonnés où planchaient les candidats de série scientifique précisément la D, on est confiant, outre le sujet de sciences physiques, chimiques et technologiques qu’ils trouvent un peu corsé, les épreuves étaient abordables. Et promettent des réjouissances le soir de la proclamation des résultats.

Djoussou Christian, candidat au Bac D
«On peut espérer un bon résultat car dans l’ensemble, tout s’est bien passé. A part les épreuves de Spct, anglais et un peu la biologie, les sujets à nous soumis étaient abordables et cela pour le candidat moyen. Je suis très heureux d’avoir bien composé. Je vais donc prendre un peu d’air en attendant les résultats qui seront sans aucun doute positifs.» 

Kouagou Lucrèce, candidat série D
«Les épreuves ont été, dans l’ensemble abordables. C’est seulement en mathématiques et sciences physiques, chimiques et technologiques que les épreuves comportaient des exercices tirés des derniers chapitres de cours. Je me sens actuellement libre et j’espère que les résultats seront satisfaisants. Difficile de dire qu’on a bien travaillé car on ne sait pas comment vont se dérouler les corrections. »

Agbognoun Tobias, candidat au Bac D
« Depuis le lundi, les épreuves étaient abordables jusqu’à ce matin. C’est seulement  l’épreuve de sciences physiques qui m’a un peu joué surtout le chapitre sur la radioactivité. Sinon dans l’ensemble, ça va. J’ai très bien composé et je suis satisfait des épreuves et on rend grâce à Dieu pour cela. Je suis aujourd’hui sûr de réussir même si je reste en prière pour que la correction se déroule dans de bonnes conditions. »

Bossa Hermine, candidate au Bac D
« Dans l’ensemble, c’était bon. Les épreuves étaient abordables. C’est vrai que la physique était un peu plus difficile mais l’épreuve était abordable. J’ai fait le maximum et on peut attendre de bons résultats.»

Propos recueillis par Yao Hervé Kingbêwé