La Nouvelle Tribune

Bepc et Bac : «les examens sont plutôt pédagogiques»

Espace membre

 

Les examens du Brevet d’étude du premier cycle (Bepc) et le Baccalauréat  des sessions de 2012 qualifiés hier par les syndicalistes de politiques respecteraient bien les règles de la pédagogie  selon Hyacinthe Dognon, Directeur du Collège d’enseignement général de Vèdoko.

«Le temps perdu se rattrape. Le spectre d’une année blanche qui avait plané est inversé. Ce n’est pas parce que l’année scolaire n’a pas été rallongée jour pour jour qu’il faut estimer que l’année scolaire est bâclée», a déclaré Hyacinthe Dognon, le directeur du Collège d’enseignement général de Vèdoko. La grève des enseignants a certes duré deux mois, poursuit-il et le calendrier réaménagé à cet effet, a pu combler le vide créé.
Dognon réplique qu’il faut cesser de croire aux propos de certains syndicalistes qui disent que les examens prochains sont anti-pédagogiques et exclusivement politiques. A la  fin de la grève, ce sont des techniciens de l’enseignement qui se sont réunis pour produire un nouveau calendrier et ils ne peuvent pas en faisant ce travail se départir des normes pédagogiques à observer en la matière selon Dognon. «On estime que les examens seront politiques. Mais, les épreuves ne viendront pas de la présidence. Les copies issues du déroulement des épreuves écrites ne seront pas corrigées à la présidence. Evitons les dérives verbales. Est-ce que parce qu’on est de la mouvance, on est crétin et parce qu’on est opposant, on est intelligent et dire que le pouvoir vise à détruire l’éducation nationale?», fait-il observer.

Le directeur du Ceg Vèdoko a expliqué les mesures pratiques mise en place dans son établissement pour corriger le vide. Les professeurs sont à pied d’œuvre pour terminer le programme. Ils organisent aussi les séances de renforcement de capacité appelées «travaux dirigés» (Td) les mercredis soirs et les samedis matins. «Ne pas terminer le programme n’est non plus un scandale. L’enseignant doit aller à l’essentiel appuyé d’exercice» a indiqué le premier responsable de l’établissement. Il ajoute que   les candidats ont participé à des examens blancs ; ce qui a permis aux enseignants de recueillir des résultats et de tirer des leçons pour mieux apprêter les apprenants pour les épreuves officielles