La Nouvelle Tribune

Déguerpissement sur l’Avenue Jean Paul II : une initiative à perpétuer

Espace membre

 

(D’autres tronçons attendent) S’il y a un phénomène qui enlaidit plus l’image de Cotonou, ville phare du Bénin en dehors de la grande insalubrité qu’on lui reconnaît, c’est belle et  bien le stationnement anarchique des camions gros porteurs dans les artères et les lieux  devant faire objet d’embellissement.

 Les conséquences sur la circulation sont connues. Accidents de circulation et  pollutions constituent  le lot des usagers qui s’en sortent  parfois avec des inconvénients sanitaires très graves. De l’avenue  Jean Paul II en passant par le carrefour de la Soneb  jusqu’au carrefour « les trois Banques » ou encore du Boulevard des armées en allant vers Zongo et en passant par la voie bitumée qui longe le siège du Conseil National du Patronat, le passage nécessite une attention particulière au risque de se faire ramasser par un camionneur. Mais depuis hier, un tour sur l’Avenue Jean Paul II en allant vers le port autonome de Cotonou, permet de constater que cette partie de Cotonou a changé de visage et offre une meilleure image. Les camions gros-porteurs qu’y étaient stationnés n’y sont plus, ils ont été dégagés. C’est une initiative qui mérite d’être saluée. «Mais tant qu’il reste à faire, rien n’est fait», dit-on. Les autres tronçons comme celui du Boulevard des armées attendent toujours et compliquent la circulation aux usagers. Par ailleurs, le retour des camions gros porteurs sur le tronçon Avenue Jean Paul II – carrefour «les trois Banques» serait bien dommage pour l’image de la ville de Cotonou.