La Nouvelle Tribune

Réformes au sein du Cpi : les nouvelles dispositions pour l’obtention rapide du permis de construire

Espace membre

Face à la lourdeur administrative qui caractérise les procédures d’obtention du permis de construire au Bénin en général et dans la ville de Cotonou en particulier, les autorités ont décidé de prendre de nouvelles dispositions.

 Un point de presse a été organisé à cet effet dans l’après midi d’hier à la maison des médias à Cotonou, pour vulgariser les nouvelles réformes entreprises par le conseil présidentiel de l’investissement (Cpi), en collaboration avec la mairie de Cotonou.

Selon le rapport d’évaluation-le Doing business- produit chaque année par la banque mondiale, l’administration béninoise manque de célérité, notamment en matière de délivrance du permis de construire. Ce résultat, d’après  les responsables des affaires domaniales de la mairie de Cotonou, se justifie par le fait que les réformes entreprises dans le secteur demeurent à ce jour, inconnues du grand public. Ils ont donc décidé à travers les médias, de rendre publique les nouvelles réformes afin de permettre aux populations de fournir des données fiables lors des prochains sondages. Au Bénin, ce document  est exigé pour tous les travaux d’importances. A titre d’exemple, il est indispensable pour l’accomplissement des formalités relatives aux prestations de l’assureur. Ainsi, la première action du CPI en direction des Commissions responsabilisées pour instruire les dossiers est d’évacuer les dossiers en souffrance depuis plus de dix ans mais aussi de satisfaire ceux en cours et enfin de permettre à ceux qui ont construit sans avoir recours à cette pièce de se mettre en règle. Du coup, 506 dossiers ont été instruits parmi les dossiers en instance, plus d’une centaine de dossiers en cours ont déjà reçu d’avis. Par ailleurs, le délai d’instruction généralement de trois mois passe désormais à 30 jours. Ainsi, l’opérateur économique qui désire construire ou rénover un bâtiment à usage d’habitation ou à but lucratif, n’a plus à craindre le délai interminable d’attente de cette pièce qui est d’une importance capitale. Pour Allassane Tamba, Chef département des services juridiques à la mairie de Cotonou, d’autres dispositions sont en cours à la mairie de Cotonou pour que le Bénin occupe une bonne position dans les prochaines évaluations des indicateurs. A cet sujet, Gabin Apithy, Chef service affaire domaniale à la mairie de Cotonou rassure: « pour concrétiser ces réformes, un département dédié aux affaires domaniales est mis en place à la mairie avec un service spécial pour connaître de l’instruction des dossiers relatifs aux demandes de permis de construire». Toutes ces réalisations sont faites en étroite collaboration avec le conseil présidentiel de l’investissement (Cpi).