La Nouvelle Tribune

Tétralogie : Introduction à la Sagesse Pratique (suite)

Espace membre

 

Quatrième Partie: Au Commencement des Choses: petite histoire d’une grande légende maçonnique!
Chers amis lecteurs, nous allons terminer cette Tétralogie, ensemble bien entendu, mais en faisant un cheminement inverse : en retournant vers le Commencement ! Car le sage nous dit : «repartir vers la ou tout a commence et découvrir l’endroit pour la première fois» (Ts Eliot)! Or, c’est là où tu étais censé être au Commencement des Choses, et tu ne reconnais plus cet endroit?! Comment est-ce possible?

Tout a commencé en 969 (ne vous y trompez pas, certains auteurs mettent cette date et le Fait qui l’accompagne à l’envers => 696, c’est absolument faux archi-faux et je vous invite à ne tenir compte que des Faits)!

Oui, tout a commencé en 969, lorsque «les Enfants de la Lune » sous la conduite de leur Prophète, se sont mis en idée d’entreprendre la conquête de la Terre Sainte, Jérusalem, alors deux fois sainte! La Ville est donc tombée sous leurs armes et du fait de cette expansion médiate de l’islam en propagation sur les terres orientales!

Alors, la Riposte de la civilisation chrétienne occidentale ne s’est pas fait attendre: Sous les Harangues Pieuses d’un Saint-Père et les «Exhortations illuminées d’un petit-pierre», des foules se sont soulevées pour se porter au secours de Jérusalem, la désormais trois fois sainte, car Omary a édifie sa grande mosquée, a l’emplacement même du Saint-Sépulcre, la dernière demeure d’un Messie, le Christ !

Mais, ni le Saint-Père, ni les foules en colère vertueuse ne disposaient des armes pour accomplir cette «Juste Mission»! Il s’agissait alors d’Armer la foi en ajoutant au cœur sublime une dextre vigoureuse porteuse de l’épée (nommée destinée humaine)!

Les Seigneurs de la Terre Franque et leurs vassaux furent appelés à la rescousse ! Pour la première fois dans l’histoire de la spiritualité, une alliance improbable fut conclue entre les Maîtres de la Foi et les Maîtres de l’Action, les Seigneurs de la Terre!

Comme je refuse d’être immobile, je vous propose ici une sélection des étapes capitales qui ont engendre la maçonnerie, je veux parler des ordres et non de l’artisanat, même si les deux étaient étroitement liés au commencement des choses : les maitres-maçons étaient, avant toute autre qualité, des constructeurs de cathédrales!

1) Le «Saint-Jour» du vendredi 15 juillet 1099,

le Saint Sépulcre est repris des mains de L’Islam Social pour tomber dans celles de la chrétienté politique, pendant que le judaïsme économique regarde impavide l’Advocatus Sancti Sepulchri, SIR Godefroi de Bouillon qui a mené les troupes franques à la Victoire!

Dans ce clivage menaçant, une nouvelle puissance était devenue nécessaire pour équilibrer les trois premières en se positionnant au milieu du triangle pour être les yeux qui voient le mensonge des hypocrites sans pouvoir jamais le dénoncer car la langue a été liée des les origines, par une alliance inviolable!

Ce sont les ordres maçonniques qui joueront ce rôle de temporisateurs, d’abord par leurs ancêtres que voici:

2) 14 ans plus tard, 15 février 1113, L’ordre des hospitaliers est créé avec la bénédiction du Pape => La chaine brisée en 1113!

Une date qui est chère à tous les Maîtres, auto-réalisés et ceux qui ont été choisis parmi les apprentis de la sagesse pour être les dépositaires de ces vérités pour éviter qu’elles ne sombrent dans l’oubli! Car, L’oubli pourrait être la cause de notre fin a tous ! <= All Seing Eye =>

Certaines choses ne doivent jamais être oubliées, sous peine de répétition!

Lorsque la Chaîne fut brisée, lorsque les 3 grands se furent positionnés aux trois sommets du triangle de sang, autour du Grand œil, Gxc pour le sacrifice du fils, Arx pour la rédemption de la pécheresse et Mxc pour la transcendance des apprentis de la sagesse pour l’amour de la pureté et de la perfection!

Et la roue a tourne créant une brèche dans le Temps, et L’histoire Toussota!

C’est pour cette raison que nous avons tous été obligés d’aller chercher les réponses dans le passé, pour mieux vous narrer le Présent ! Alors voici!

 

3) La lignée du saint-graal et les templiers :

La lignée du Saint-Graäl remonte au roi français merove (458 Dne). Avec toute la lignée des rois d’Europe et même le pape Étienne IX, chef de l’Église au 11ème siècle en était! Et même Sir Godefroi De Bouillon qui conquit Jérusalem déclara être de cette lignée de David et créa une société secrète appelé «l’ordre de sion», appelée aujourd’hui les «Prieurs De Sion» => 1099 # 1113!

En 1118, Hugues De Payns créa les «Chevaliers Templiers» et ils éliront Beaudoin De Renauld, frère de Godefroi comme leur 1er grand maitre. Les « Neuf » se rendirent à Jérusalem, pour y accomplir leur grande besogne : les Trésors du Temple de Salomon.

Ils revinrent donc en Europe avec les richesses de Salomon. Ils bâtirent des châteaux partout en Europe et devinrent les fameux gardiens du graäl. Éblouis devant la richesse et le pouvoir, ils se séparèrent bientôt de Rome et établirent leur propre loi ! Peut-être est-ce l’inverse, que ce soit Rome qui, jalouse de toutes leurs richesses et du nouveau pouvoir qui en découlait, leur ait retiré sa bénédiction !

4) 13 octobre 1307, tous les templiers de France furent arrêtés incluant leur Grand Maître Jacques de Molay !

Les Templiers français ayant un refuge en Écosse, s’y joignirent dans ce qui s’appelle aujourd’hui le «rite écossais».

Les mormons et les francs-maçons ont, touts deux, des rites issus des Templiers.

Voici le lien prépondérant entre les deux frères, des deux côtes de l’atlantique, les Mormons et les Francs-maçons!

5) 1717 : La Franc-maçonnerie, telle qu’elle est pratiquée de nos jours, est née avec la grande loge de Londres. Il ne s’agissait pourtant pas d’une génération spontanée. Elle s’affirme comme la continuation de la Maçonnerie de métier!

*******

6) Dans Le Livre du Maitre D’oswald Wirth,

nous pouvons lire : «Reste à savoir SI la franc-maçonnerie est oui ou non une religion. Cesserait-elle d’en être une parce que les autels de ces temples sont consacres au culte de la liberté, de la fraternité et de l’égalité? Ayons le courage de nous dire religieux et de nous affirmer apôtre d’une religion plus sainte que toutes les autres. C’est ainsi que le premier effet de l’initiation est de purifier l’apprenti de toute mentalité chrétienne, s’il en a une...»

*******

7) 1723 : Les constitutions d’Anderson !

Constitution d’Anderson

Les constitutions d’Anderson concernent principalement les rapports entre la franc-maçonnerie et la religion. Elles refusent toute culture enfermée dans la représentation d’un Dieu révélé — ce que reprend, à partir de 1877, le Grand Orient de France.

À la différence de la spiritualité des rites anglo-saxons, cette approche promeut, dans un esprit foncièrement démocratique, la tolérance confessionnelle et la liberté de conscience.

Article premier des Constitutions d’Anderson (1723)

«Un maçon est oblige, par son titre, d’obéir a la loi morale, et s’il comprend bien l’Art, il ne sera jamais un athée stupide, ni un libertin irréligieux. Bien que dans les temps anciens les maçons étaient tenus dans chaque pays de pratiquer la religion, quelle qu’elle fût, de ce pays, il est maintenant considéré plus à propos de seulement les astreindre à cette religion sur laquelle tous les hommes sont d’accord, laissant à chacun ses propres opinions, c’est-à-dire d’être hommes de bien et loyaux, ou hommes d’honneur et de probité, quelles que soient les dénominations ou confessions qui aident à les distinguer ; de la sorte la maçonnerie devient le centre d’union et le moyen de nouer une amitié sincère entre des hommes qui n’auraient pu que rester perpétuellement étrangers.»

8) 1899 : le code maçonnique de rite écossais

Les devoirs des francs-maçons de la grande loge de France (1899)

Honore LE G... Arch... de L’U...

Aime ton prochain.

Ne Fais point de mal.

Fais le bien.

Laisse parler les hommes.

Le meilleur apport que la franc-maçonnerie donna a la sagesse pratique, c’est de l’ancrer résolument dans domaine temporel, en lui trouvant une application pratique à notre vie quotidienne, au Management et au Leadership modernes!

Dans le domaine du Management et du Leadership, la Sagesse Pratique peut être définie comme « la manière d’accroître notre efficacité et notre performance tout en concourant à notre bien-être et en progressant dans notre développement personnel»!

C’est sur cette «définition admise» de la Sagesse Pratique que je vais terminer cette Tétralogie, non sans avoir fait, avec votre permission, chers amis lecteurs, un petit développement sur la question de l’efficacité qui en découle, bien entendu!

L’efficacité de l’action et la connaissance sont une affaire personnelle du leader, donc du sage. La Connaissance, plus que le Savoir, doit se constituer en tant que sienne et l’efficacité comme une seconde nature, pour être une méthode nouvelle, une compétence et une aptitude qui tende vers l’Universel.

Du moment que nous avons pris la décision de tendre vers cette Fin, décision qui seule peut nous amener à accroître notre productivité et œuvrer pour l’excellence en matière du Travail et des Affaires, de notre vie sociale comme de notre vie privée.

«Dès lors, il est manifeste qu’il faudra d’abord nous demander comment nous pourrions trouver une meilleure méthode et une organisation qui nous donnerait la marche à suivre pour arriver à la double-plénitude de l’esprit et de l’âme tant que le corps est aguerri.»

La sagesse pratique ne doit donc pas être une affaire purement philosophique, dont nous userions pour exposer nos vues sur la Philosophie que nous comprenons comme étant l’Etude de la Sagesse et sa recherche.

Au contraire, ces voies (celles de la Sagesse Pratique) dessinent le prototype du genre de préparations nécessaires a tout leader pour accroitre son efficacité personnelle puis collective, qui seules peuvent donner naissance à l’Excellence maîtrisée.

«A grands pouvoirs grandes responsabilités»

«Le plus grand des miracles, c’est de ne jamais en faire ici-bas, car cela relève des prérogatives exclusives du divin»!

Alors, faisons une relecture des Ecritures, toutes les saintes écritures, même celles qui sont tombées en disgrâce par le bon vouloir d’une certaine Eglise, qui a oublié quelle Main a porté l’épée qui libera le saint sépulcre et qui était l’iris dans le marais avant d’évoluer en lys!

Et le Mormon vous parle, ici et maintenant ; voici qu’il dit : «Je n’ai plus aucune peur, car je le sais maintenant. Rien ne me fait plus peur ! Rien ne peut plus me faire tomber, car je le connais, lui! Maintenant, je sais avec grande certitude qu’il s’agit du grand esprit (alma 18 : 11, livre des mormons - Page 307)!

Mais, je ne suis pas un religieux! Non, je ne le suis pas, car il y a bien mieux que la simple religion! Car, les hommes sont instables, insensés et prompts a faire le mal. Et aussi, nous pouvons voir combien est faux et inconstant le cœur des enfants des homes ; oui, nous pouvons voir que le seigneur, dans sa grande bonté, bénit et fait prospérer son peuple, ceux qui placent leur confiance en lui

(Helaman 12 : 1, livre des mormons - Page 486)!

Alors, prions et prêchons ! Car, sinon, le seigneur châtiera son peuple par de nombreuses afflictions, a moins qu’il n’intervienne contre lui par la mort et la terreur et par la famine, et par toutes sortes de fléaux ; si son peuple ne s souvient pas de lui (Helaman 12 : 3, livre des mormons – Page 487)!»

A bon entendeur, Shalom 3x !  Interlude qui marque la Fin de la Tétralogie!

Et, comme nulle part il n’y a de fin (revoir au début), alors je nous propose une ultime partie pour être a tous les sommets du pentacle ! Car c’est comme cela que nous aurons la vraie réponse a la question des questions toujours pendante : «comment surmonter la mort et entrer dans les voies d’éternité?»

Je ne vous donne pas rendez-vous, cela va de soi, selon notre Libre-Arbitre!

« Fais ce que dois advienne que pourra » ! Dixit le Sage qui nous accompagne dans l’interlude et nous tend la Main pour en sortir dans la partie ultime à suivre!

Rock Maxime YEYE-DELAGARDE a parle et l’a écrit pour vous!