La Nouvelle Tribune

Allocution du MAEC à la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée Générale du Haut Conseil des Béninois de l’Extérieur

Espace membre

Cotonou, le 27 décembre 2011
Monsieur le Président du Haut Conseil des Béninois de l’Extérieur ;
Monsieur le Représentant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin ;
Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près le Nigéria ;
Chers Délégués et Compatriotes de l’Extérieur ;
Honorables Invités.

Permettez-moi avant tout propos, de féliciter le Bureau Exécutif du Haut Conseil des Béninois de l’Extérieur pour sa fidélité au respect des textes, par l’organisation régulière des sessions de l’Assemblée Générale dans le délai imparti.

La tenue à bonne date des réunions de cet organe suprême ainsi que la participation effective des délégués venus de toutes les zones géographiques témoignent de la vitalité de votre Association qui se relève de plus en plus représentative des Béninois de l’Extérieur. Il s’agit là d’une démonstration de l’engagement du HCBE à renforcer sa cohésion pour une contribution plus déterminante des compatriotes vivant à l’Extérieur au développement socio-économique du Bénin.

Je me réjouis donc du thème central de votre rencontre qui porte sur la nécessité d’une rénovation du HCBE pou les enjeux actuels du développement du Bénin.

Ce thème s’inscrit dans la droite ligne de la mission du HCBE qui est de sauvegarder les intérêts des béninois de l’extérieur partout où ils résident afin de les faire participer de manière efficace au développement du Bénin.

Je peux donc me permettre d’affirmer, par anticipation, que vos discussions porteront sur une analyse objective du fonctionnement des différentes sections en vue d’aboutir à des solutions de renforcement des capacités organisationnelles des communautés béninois à l’extérieur.

Certes, je n’occulte pas les difficultés liées au dénombrement des béninois de l’extérieur et à la réalisation du répertoire des compétences disponibles au niveau de la diaspora, surtout que beaucoup de béninois, en voulant se faire discrets, ne militent pas nécessairement dans les différentes associations dans leur pays de résidence. Or, vous conviendrez avec moi que la prise en compte du maximum de béninois constituera un atout majeur pour atténuer la rupture historique et culturelle qui s’observe au niveau des nouvelles générations, car autant les parents se réclament béninois, autant les enfants s’éloignent de plus en plus du pays de leurs ancêtres.

Nul doute que vos délibérations aboutiront à des résultats concrets et susceptibles de renforcer le soutien au développement national, notamment en ces moments où de nombreuses incertitudes pèsent sur l’avenir de l’immigration en raison des crises sociopolitiques récurrentes et de la rigidité des conditions d’accueil.

Dans cette perspective, la création de la banque des Béninois de l’Extérieur pou l’Investissement donnera plus de visibilité aux différentes actions entreprises par les émigrants béninois.

C’est dans ce contexte que je vous convie à poursuivre le partenariat avec le Gouvernement et vous réaffirme la constante disponibilité du Chef de l’Etat, le Dr Boni YAYI, à vous rencontrer et à discuter avec vous, chaque fois que l’opportunité se présente.

En ce qui concerne le Département que je dirige, il est et demeure votre ministère. Il est à votre écoute et s’attèle, à travers ses différentes structures, à mieux répondre à vos préoccupations ainsi qu’à établir la meilleure stratégie pour une contribution efficiente des Béninois de l’Extérieur que vous êtes.

C’est dans ce cadre s’inscrit l’élaboration par le Ministère d’un plan stratégique pour la mobilisation de la diaspora qui permettra de préciser les orientations et les axes prioritaires d’intervention des compatriotes de l’Extérieur. Une fois finalisé, ce plan constituera, à n’en point douter, un outil important pour votre implication dans le développement national qui pourrait s’opérer sur une base objective et en fonction des besoins des communautés à la base.

A cet égard, mon Département procédera incessamment à la vulgarisation du répertoire des besoins en investissements des Communes du Bénin. Il s’agit d’un outil de coopération Diaspora- Communes lus opérationnel et qui contient des données recueillies directement auprès des communautés à la base dans les soixante dix sept Communes du Bénin. Des exemplaires seront mis à votre disposition via les Ambassades et les Consulats au cours du premier trimestre 2012 et il vous reviendra de décider, de façon discrétionnaire, d’investir dans les localités et les secteurs d’activité de votre choix.

Je voudrais pour terminer, vous dire que c’est ensemble, chacun prenant sa part de responsabilité, que nous parviendrons à atteindre nos objectifs et réaliser, à l’instar de plusieurs pays cités en exemple, le décollage économique du Bénin.

Je souhaite plein succès à vos travaux.

Vive la diaspora béninoise au service de la Patrie !
Vive le Bénin !
Je vous remercie

 

Télécharger le Rapport de l’assemblee generale ordinaire du haut conseil des beninois de l’exterieur (H.C.B.E)