La Nouvelle Tribune

Volailles impropres à la consommation : le Burkina incrimine plusieurs pays dont le Bénin

Espace membre

Le Burkina s’inquiète pour l’importation des volailles impropres à la consommation sur son sol. La direction burkinabè de la santé publique vétérinaire est montée au créneau ce mercredi pour déplorer l’ampleur que prend la situation.

« Nous nous inquiétons pour la qualité de ces produits qui commence à envahir notre pays » a déclaré Dr Adama Maïga, le Directeur de la santé publique vétérinaire qui a révélé « des importations frauduleuses de viandes de volailles sans aucune autorisation ». Les produits incriminés a-t-il dit, proviennent des pays d’Europe, d’Asie, d’Amérique et des pays voisins dont le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Ghana, et le Togo, .

Lire Burkina Faso : les autorités en guerre contre les poulets congelés importés frauduleusement

Il a fait savoir que les produits atterrissent au Burkina dans des conditions hors norme à travers des camions non conformes. Cette année, a-t-il renseigné, plus de 25 tonnes de viande de poulet impropre à la consommation ont été saisies conformément aux dispositions d’un décret pris en 2013 interdisant l’importation de tout produit carné venant hors d’Afrique. Le Burkina veut désormais valoriser la production interne pour s’assurer de la qualité de ce que consomme les populations.