Suicide assisté : la Suisse, golgotha des étrangers

Envie de mourir tranquillement ? La Suisse offre ses services. Selon une récente étude, ce pays réputé pour ses lacs, son chocolat et ses paradis fiscaux s’illustre comme le nouveau Golgotha, le lieu où de nombreuses personnes venues de pays étrangers se rendent pour mourir tranquillement.

Plus de 600 personnes venues du monde entier se sont rendues dans ce pays pour avoir recours au suicide assisté ces deux dernières années. Entre 2008 et 2012, 611 personnes originaires de 31 pays du monde y sont allées rencontrer la mort. Ces personnes, femmes pour la plupart (58,5 %), sont âgées de  23 à 97 ans. Maladies neurologiques (47 %)  et cancers (37 %), sont les principaux problèmes de santé qui amènent ces personnes à avoir recours au suicide assisté en Suisse.

Sur cette même période de 2008 à  2012, selon l’étude, 66 Français, 268 Allemands,  128 Britanniques et 44 Italiens se sont rendus en Suisse pour mettre fin à leurs vies. C’est d’ailleurs dans ce pays, que Nicole Boucheton, vice-présidente de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD),  atteinte d'un cancer du rectum, s’est rendue récemment pour mettre un terme à son calvaire.