La Nouvelle Tribune

Des acteurs de la lutte anti-corruption se prononcent sur la nouvelle loi anti-corruption

Espace membre

Jean-Baptiste Elias, président de l’Olc
Nous n’avons pas encore les résultats escomptés. Nous aurions souhaité un recule très sensible de la corruption au Bénin mais ce n’est pas encore le cas. L’Observatoire de la lutte contre la corruption publie un livre blanc sur l’état de la corruption. Cette année, le livre blanc a permis de déceler un certain nombre de secteurs dans lesquelles la corruption à défaut de reculer a malheureusement progressé. Nous avons la douane et les impôts. Et une chose importante est que la corruption prend de l’ampleur dans les domaines de l’éducation et de la santé. Les travaux publics ne sont pas épargnés, les collectivités locales aussi. Je me permets de dire souvent que la corruption semble aussi se décentralisée. Il faudrait tout faire pour résoudre cela et c’est en cela que je profite de l’occasion pour lancer un appel à tout le peuple béninois afin que chacun de nous comprenne la nécessité de lutter contre la corruption.

Martin Assogba, président de l’Ong Alcrer

Nous demandons aux autorités, en l’occurrence le Chef de l’Etat pour qu’il prenne rapidement les décrets afin que nous puissions commencer par utiliser cet instrument très précieux dans le cadre de lutte contre la corruption et la pauvreté parce que la lutte contre la corruption permettra au pays d’avoir beaucoup plus de moyens au lieu que les moyens aillent dans la poche des individus. Nous aurons aussi souhaité qu’une loi soit prise pour obliger tout citoyen béninois qui construit une maison sur le territoire béninois, de pouvoir personnaliser son bâtiment en mettant son identité et qu’on sache à qui appartiennent les grands immeubles qui poussent du jour au lendemain comme des champions. Et nous voudrions que le peuple béninois tout entier s’engage dans la lutte contre la corruption en la dénonçant surtout qu’il y a une loi maintenant contre la corruption.

Propos recueillis par Léonce Gamaï & Arthur Sélo