La Nouvelle Tribune

S. Amoussou/financement de son 2ème long métrage

A lire

Brésil : Loalwa Braz Vieira, auteure de la Lambada, morte brûlée dans son véhicule

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

Espace membre

Prenons conscience. Béninois,  réveillez vous parce que si les gens ne trouvent pas de l’argent pour vous aider quand vous avez faim, ne croyez pas que pendant les élections ils en trouveront pour vous en sortir. Dites à nos dirigeants qu’il ne suffit pas de faire le film, il faut des salles partout dans le Bénin, il faut pour voir le montrer à nos concitoyens. C’est pour ça que je suis venu. Et dire surtout à nos dirigeants de prendre conscience parce que si on ne se réapproprie pas de nos images, c’est les autres qui vont parler de nous à notre place. Parce que je le vois. Il y a des fonds d’aide en Europe qui aident le cinéma africain mais ils ne veulent pas aider ce genre de cinéma parce que je montre l’Afrique qui gagne. Je veux montrer que nous avons des choses, nous sommes des progressistes aussi. Mais comme ils ne veulent pas, on ne peut pas quand même attendre que ce soit les autres qui viennent le faire à nos places. Ici au Bénin, on peut faire beaucoup de choses. On n’a pas besoin d’avoir du pétrole pour développer ce pays. Je crois que le Bénin regorge de sites incroyables et surtout au niveau du tourisme. Si on met tout en place, je crois que ça peut générer des emplois. Ça peut permettre aux gens de trouver des places ici pour pouvoir résorber le chômage.

Propos recueillis par Blaise Ahouansè